Ka­the­rine Le­vac en spec­tacle pour une bonne cause

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Pour son pre­mier spec­ta­cle­bé­né­fice, —SPEC­TACLE Es­pace Su­roît te­nait à pro­po­ser un hu­mo­riste. Comme les moyens fi­nan­ciers de l’or­ga­nisme com­mu­nau­taire sont li­mi­tés, l’équipe s’est tour­née vers un vi­sage connu, mais qui n’avait pas en­core son spec­tacle. C’est ain­si que l’idée de Ka­the­rine Le­vac est ar­ri­vée, il y a un an.

« On vou­lait que notre spec­tacle soit pour tout le monde, au­tant les ado­les­cents que les adultes. Le nom de Ka­the­rine Le­vac est donc ve­nu sur la table. Elle ap­pa­raît dans plu­sieurs émis­sions de té­lé­vi­sion pour jeunes, mais aus­si on la voit beau­coup au ni­veau des adultes », ra­conte Na­tha­lie Le­duc d’Es­pace Su­roît. Ka­the­rine Le­vac est is­sue de la cu­vée 2013 de L’École na­tio­nale de l’hu­mour. Elle s’est fait ra­pi­de­ment connaître grâce à sa vic­toire au concours En route vers mon pre­mier Ga­la Juste pour rire et sa par­ti­ci­pa­tion à SNL Qué­bec. Elle par­ti­cipe éga­le­ment à plu­sieurs émis­sions de té­lé­vi­sion, dont Pa­pa­raGilles, Le nou­veau show et Like-moi. En pré­pa­ra­tion de son pre­mier one-wo­man­show, la pince-sans-rire mul­ti­plie ses ap­pa­ri­tions sur scène où elle fait la dé­mons­tra­tion de son hu­mour au­then­tique et de son grand ta­lent, qui lui a va­lu l’Oli­vier de Dé­cou­verte de l’an­née en 2015.

POUR LES JEUNES AVEC DES JEUNES La per­for­mance de Ka­the­rine Le­vac, d’une du­rée d’en­vi­ron 45 mi­nutes, se­ra pré­cé­dée d’une pre­mière par­tie mu­si­cale as­su­rée par Tho­mas Bras­sard, Charles Poirier et Sa­rah Mar­quis, trois jeunes chan­teurs ayant par­ti­ci­pé à la Voix Ju­nior en 2016.

« C’est im­por­tant pour nous d’al­ler avec des jeunes de la ré­gion que l’on couvre, soit la ré­gion du Su­roît. Les trois étaient très en­chan­tés de par­ti­ci­per à notre spec­ta­cle­bé­né­fice. On a aus­si deux troupes de com­pé­ti­tion de l’école de danse No Gra­vi­ty qui fe­ront un nu­mé­ro cha­cune », ajoute Na­tha­lie Le­duc.

RÉ­PONDRE À UN BE­SOIN

Es­pace Su­roît est un or­ga­nisme com­mu­nau­taire au­to­nome fai­sant de la pré­ven­tion de la vio­lence faite aux en­fants, qu’elle soit ver­bale, phy­sique, psy­cho­lo­gique ou sexuelle. L’or­ga­nisme offre un pro­gramme édu­ca­tif aux en­fants de 3 à 12 ans en mi­lieu de garde ou à l’école pri­maire ain­si qu’aux pa­rents, au per­son­nel et aux in­ter­ve­nants de la com­mu­nau­té. La soi­rée-bé­né­fice du 6 avril est or­ga­ni­sée afin d’amas­ser les fonds pour adap­ter les ate­liers afin de re­joindre les en­fants à be­soin par­ti­cu­lier. « Notre pro­gramme Es­pace a été fait et éva­luer par rap­port aux en­fants des groupes ré­gu­liers. Par contre, lors­qu’on parle avec des en­fants avec une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle ou avec des troubles d’en­va­his­se­ment du dé­ve­lop­pe­ment, comme les au­tistes, notre pro­gramme n’est pas vrai­ment adap­té. Avec ces en­fants, l’ap­proche est dif­fé­rente. Les en­fants sont tous vul­né­rables, mais ces der­niers, par

Un nom s’est ajou­té à la pro­gram­ma­tion de Vals­pec, ce­lui de Ka­the­rine Le­vac qui ro­de­ra son pre­mier spec­tacle d’hu­mour sur la scène de la salle Albert-Du­mou­chel, le 6 avril, dans le cadre de la soi­rée-bé­né­fice d’Es­pace Su­roît.

leur état, la vul­né­ra­bi­li­té est en­core plus grande », ex­plique Na­tha­lie Le­duc, pré­ci­sant que l’ar­gent amas­sé lors du spec­tacle-bé­né­fice ser­vi­ra à tra­vailler avec des ex­perts pour créer des ou­tils pé­da­go­giques adap­tés.

Le coût des billets est de 28 $ par per­sonne. L’or­ga­nisme vise un ob­jec­tif d’au moins 5000 $. On peut se pro­cu­rer des billets en per­sonne à la billet­te­rie de Vals­pec ou sur le site In­ter­net www.vals­pec.com. Pour plus de ren­sei­gne­ments sur l’or­ga­nisme : www.es­pa­ce­sans­vio­lence.org.

— CA­RO­LINE BO­NIN

PHOTO FA­CE­BOOK

Se­lon Es­pace Su­roît, tous les en­fants de­vraient être en sé­cu­ri­té d’où l’im­por­tance du spec­tacle de Ka­the­rine Le­vac.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.