Un pro­blème que l’on dé­sire éli­mi­ner

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Les au­to­ri­tés de Vaudreuil-Do­rion en ont as­sez et dé­si­rent mettre de l’ordre dans le sta­tion­ne­ment du Centre Mul­ti­sports que des cen­taines d’uti­li­sa­teurs de la gare de train de l’AMT em­pruntent chaque jour.

« Si ça fai­sait un —VAUDREUIL-DO­RION an ou deux, je ne se­rais pas ici pour vous en par­ler. Mais ça fait plus de 15 ans que nous de­man­dons que ça bouge et ça ne se fait pas. Nous al­lons pas­ser à l’ac­tion de notre cô­té. Il y au­rait eu moyen que les au­to­ri­tés fassent un beau sta­tion­ne­ment, ef­fi­cace et sé­cu­ri­taire.Mai­sils­ne­bou­gent­pas.Je­dé­plo­re­cette iner­tie de l’Agence mé­tro­po­li­taine de Trans­port (AMT) et du Mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec (MTQ ) », a mar­te­lé le maire de Vaudreuil-Do­rion, Guy Pi­lon qui en­aas­sez­des­fauxen­ga­ge­ments.«Il­san­noncent des études et des plans, mais ça, c’est quand tu ne veux pas bou­ger. Il manque la vo­lon­té », a dé­plo­ré ce­lui qui a aler­té les dé­pu­tées de la ré­gion. En vain.

« Le sta­tion­ne­ment res­semble à un en­clos à bé­tail. Du gra­vier, du sable, pas de sys­tème de drai­nage. Nul­le­ment sé­cu­ri­taire, pas as­sez grand. C’est in­to­lé­rable. Quand il pleut, c’est dé­gueu­lasse et dan­ge­reux. Pour­tant, ils ont ache­té un ter­rain de près de 14 000 m2 qui se­rait suf­fi­sant pour ajou­ter as­sez de cases de sta­tion­ne­ment pour ré­pondre à la de­mande sans cesse crois­sante. »

UNE DE­MANDE À LA HAUSSE

« Le CIT La Pres­qu’Île est en ex­pan­sion, ce qui est une ex­cel­lente nou­velle. C’est pour­quoi nous es­pé­rons que le MTQ et l’AMT pro­cé­de­ront le plus ra­pi­de­ment pos­sible aux tra­vaux né­ces­saires, sur­tout s’ils veulent, comme ils le disent, pro­mou­voir le trans­port en com­mun et ré­duire la cir­cu­la­tion de vé­hi­cules sur les routes de la ré­gion de Mon­tréal », a ajou­té le maire Guy Pi­lon. Si bien que chaque jour, se­lon les études, une cen­taine d’uti­li­sa­teurs du train ou de la A-40 mo­no­po­lisent des es­paces de sta­tion­ne­ment du Centre Mul­ti­sports, et ce, pour toute la jour­née.

SUR­VEILLANCE

ET CONTRA­VEN­TIONS

La Ville dé­sire ain­si mettre un frein à cette pra­tique. Do­ré­na­vant, il se­ra per­mis de sta­tion­ner son vé­hi­cule pour une du­rée maxi­male de quatre heures consé­cu­tives au Centre Mul­ti­sports. « Il y au­ra de la sur­veillance et un sys­tème de vi­gnette pour le­sem­ployé­set­les­vi­si­teursd’un­jour»,ex­plique Mar­tin Houde, di­rec­teur gé­né­ral de Vaudreuil-Do­rion.

Une pé­riode pro­ba­tion se­ra te­nue cette se­maine. La nou­velle ré­gle­men­ta­tion tou­chant le sta­tion­ne­ment du Centre Mul­ti­sports en­tre­ra en vi­gueur le 20 mars et s’ap­pli­que­ra du lun­di au ven­dre­di entre 9 h et 18 h. À cet égard, des af­fiches se­ront ins­tal­lées dès le 14 mars pour avi­ser les usa­gers, et des tracts dé­po­sés dans les pare-brise. « Les contre­ve­nants au­ront droit à un pre­mier aver­tis­se­ment. La ré­ci­dive re­ce­vra une contra­ven­tion de 30 $ plus les frais, pour 43 $.

Les uti­li­sa­teurs dé­si­rant s’ex­pri­mer sur le su­jet sont in­vi­tés à en­voyer leurs com­men­taires, qui se­ront trans­fé­rés à l’AMT, au MTQ et au bu­reau de la dé­pu­tée à mai­rie@ville.vaudreuil-do­rion.qc.ca. YA­NICK MI­CHAUD

PHO­TO YA­NICK MI­CHAUD

Les usa­gers sta­tionnent leur voi­ture sur les es­paces dis­po­nibles, qui de­viennent ra­pi­de­ment rem­plis et uti­lisent alors le sta­tion­ne­ment le plus près. Ce qui crée un nou­veau pro­blème.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.