Le car­re­four gi­ra­toire est la so­lu­tion, se­lon le maire

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Ré­agis­sant à la pé­ti­tion qui cir­cule au­près des ré­si­dents du sec­teur de Saint-Louis et Bé­dard, le maire de Saint-La­zare, Ro­bert Gri­mau­do, te­nait à dé­fendre de nou­veau le pro­jet de car­re­four gi­ra­toire.

Pour lui, il ne s’agit sur­tout —MU­NI­CI­PAL pas de pro­cé­der à une ex­pro­pria­tion sau­vage.

« C’est une né­go­cia­tion pour avoir des par­celles de ter­rains. La Ville en­tend né­go­cier de gré à gré avec les pro­prié­taires afin de concré­ti­ser le pro­jet », in­dique le maire d’en­trée de jeu.

Et que pense-t-il de la dé­marche de son col­lègue du con­seil ? « Ce que mon­sieur Es­cu­lier dit qu’il fait, c’est d’ob­te­nir le pouls de la po­pu­la­tion à ce su­jet. Ce n’est pas prendre le pouls de la po­pu­la­tion lors­qu’on fait si­gner un nom en bas d’une pé­ti­tion », croit-il.

De fait, ac­tuel­le­ment, la Ville est en né­go­cia­tions avec cinq pro­prié­taires pour l’ex­pro­pria­tion de par­celles de ter­rains.

UN CHOIX QUI S’IM­POSE

Pour Ro­bert Gri­mau­do, il est clair que l’ave­nue du car­re­four gi­ra­toire est la seule va­lable. « Cette dé­marche est en­tre­prise pour éven­tuel­le­ment, si tout le monde est d’ac­cord, amé­na­ger un car­re­four gi­ra­toire. Je crois que c’est la seule so­lu­tion à ce coin pro­blé­ma­tique. On le sait que ça fonc­tionne bien ailleurs, Mont-Trem­blant en est un bon exemple », dé­montre-t-il.

La seule so­lu­tion ? Vrai­ment ? « On dit que ce­la coûte plus cher que des feux de cir­cu­la­tion. Mais il faut sa­voir que, quand les feux de cir­cu­la­tion sont bien faits, qu’ils sont ef­fi­caces, c’est sûr qu’ils vont coû­ter plus cher et à cause de la ligne de trans­port sou­ter­raine, il y au­rait plus d’ex­pro­pria­tion à faire », de pré­ci­ser le maire. Et ce der­nier a ajou­té un ar­gu­ment qui vient ren­for­cer sa po­si­tion. « Nous avons fait faire des études par des firmes spé­cia­li­sées et leur re­com­man­da­tion, c’est un car­re­four gi­ra­toire », jus­ti­fie Ro­bert Gri­mau­do. « Avec des feux de cir­cu­la­tion, il faut aus­si pré­voir l’amé­na­ge­ment de voies d’ac­cès. Adop­ter des feux de cir­cu­la­tion à cet en­droit au lieu d’un car­re­four gi­ra­toire coû­te­rait 600 000 $ de plus, tient à pré­ci­ser Serge Trem­blay, di­rec­teur gé­né­ral de la Ville de Saint-La­zare.

Rap­pe­lons que les coûts du car­re­four gi­ra­toire sont éva­lués à 1, 2 M $, sans comp­ter les coûts d’ex­pro­pria­tion. « Ces coûts sont en­core à éva­luer », men­tionne le di­rec­teur gé­né­ral.

STÉ­PHANE FOR­TIER

PHOTOTHÈQUE

Le maire de SaintLa­zare, Ro­bert Gri­mau­do croit que la so­lu­tion du car­re­four gi­ra­toire angle StLouis et Bé­dard est la so­lu­tion la plus va­lable.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.