Fe­riez-vous un bon mé­ca­ni­cien au­to­mo­bile?

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Vous ai­me­riez de­ve­nir mé­ca­ni­cien au­to­mo­bile, mais vous n’êtes pas —MÉ­CA­NIQUE cer­tain d’avoir ce qu’il faut pour pra­ti­quer ce mé­tier? Pour en avoir le coeur net, li­sez ce qui suit! La mé­ca­nique au­to­mo­bile est faite pour vous si vous ai­mez le tra­vail ma­nuel et phy­sique, si vous êtes in­té­res­sé par les nou­velles tech­no­lo­gies, si vous avez le sens de l’ob­ser­va­tion, si vous ai­mez ré­soudre des pro­blèmes pra­tiques — et si vous af­fec­tion­nez les voi­tures, bien en­ten­du! Car vous se­rez no­tam­ment ap­pe­lé à cer­ner des pro­blèmes de fonc­tion­ne­ment et à en re­cher­cher la cause, à ef­fec­tuer des ré­pa­ra­tions sur les sys­tèmes mé­ca­niques, élec­triques et élec­tro­niques et à ins­tal­ler divers ac­ces­soires et équi­pe­ments.

FOR­MA­TION

Le pro­gramme de mé­ca­nique au­to­mo­bile, qui dé­bouche sur un di­plôme d’études pro­fes­sion­nelles (DEP), com­prend 1800 heures (2 ans) de for­ma­tion. Vous ap­pren­drez à ré­pa­rer des sys­tèmes d’éclai­rage, à vé­ri­fier le fonc­tion­ne­ment des sys­tèmes élec­triques et du groupe mo­to­pro­pul­seur, à ré­pa­rer des sys­tèmes de dé­mar­rage, à faire des tra­vaux de sou­dage, etc. Votre di­plôme ob­te­nu, vous de­vrez vous en­re­gis­trer au­près du Comité pa­ri­taire de l’in­dus­trie des ser­vices au­to­mo­biles (www.cpa­que­bec.com) afin d’ob­te­nir votre carte d’ap­pren­ti-mé­ca­ni­cien. Après avoir tra­vaillé 6880 heures, vous pourrez vous ins­crire à l’exa­men de qua­li­fi­ca­tion pro­fes­sion­nelle pour de­ve­nir com­pa­gnon.

— H.C.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.