Le main­tien à do­mi­cile passe par la po­pote rou­lante

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le centre com­mu­nau­taire, —OR­GA­NISME si­tué à Saint-Po­ly­carpe, sou­ligne cette an­née, son 30e an­ni­ver­saire de fon­da­tion et offre plu­sieurs ser­vices aux aî­nés, dont la po­pote rou­lante.

Il faut d’abord rap­pe­ler que la po­pote rou­lante est un ser­vice contri­buant au main­tien à do­mi­cile grâce à la li­vrai­son de re­pas de qua­li­té à coût mo­dique. En plus d’as­su­rer une ali­men­ta­tion saine, la po­pote rou­lante sert de vi­gie au­près de ceux-ci par le biais des con­tacts lors de la prise des com­mandes et de la li­vrai­son.

GRANDE DE­MANDE

Le ser­vice per­met de bri­ser l’iso­le­ment de per­sonnes qui ne voient sou­vent que les bé­né­voles de la po­pote du­rant toute la se­maine. Plus de 30 000 per­sonnes au Qué­bec en bé­né­fi­cient et, dans Vau­dreuilSou­langes, pas moins de 10 500 re­pas ont été pré­pa­rés pour les per­sonnes de­man­dant ce ser­vice, et ce, dans neuf mu­ni­ci­pa­li­tés (bientôt dix) de Vau­dreuilSou­langes. « Pour les re­pas chauds, nous ne pou­vons al­ler par­tout à cause des trop longues dis­tances, comme Pointe-desCas­cades ou Pointe-For­tune », men­tionne Jo­sée Cham­pagne, di­rec­trice du centre com­mu­nau­taire.

De fait, Saint-Po­ly­carpe, Saint-Clet, Ri­viè­reBeau­dette, Saint-Zo­tique, Les Co­teaux, Co­teau-du-Lac, Ri­gaud, Les Cèdres et Vau­dreuil-Do­rion (de­puis l’an­née der­nière) peuvent pro­fi­ter de ce ser­vice. Sur les 10 500 re­pas li­vrés l’an­née der­nière, 2 300 l’ont été à Ri­gaud. Saint-Zo­tique et Les Co­teaux suivent en 2e et 3e po­si­tion. UN BEAU BÉ­NÉ­VO­LAT

Pour Jo­sée Cham­pagne, s’impliquer au sein de la po­pote rou­lante consti­tue une belle ex­pé­rience de bé­né­vo­lat. « Nous avons la chance de comp­ter sur une cin­quan­taine de bé­né­voles au centre com­mu­nau­taire et de ce nombre, plus d’une ving­taine s’in­ves­tissent dans la po­pote rou­lante soit aux cui­sines soit comme li­vreurs », nous dit Jo­sée Cham­pagne.

BRI­SER LA SO­LI­TUDE

La po­pote rou­lante, comme on le di­sait plus haut, per­met aux aî­nés de sor­tir de leur iso­le­ment, deux fois par se­maine (lun­di et mer­cre­di) et sert aus­si de vi­gie au­près de ceux-ci par le biais des con­tacts lors de la prise des com­mandes et de la li­vrai­son. « Il est ar­ri­vé deux si­tua­tions de sau­ve­tage où des bé­né­fi­ciaires de nos ser­vices étaient dans une si­tua­tion pré­caire et où nous avons dû contac­ter les ser­vices d’ur­gence », re­late la di­rec­trice. La po­pote rou­lante per­met non seule­ment à plu­sieurs per­sonnes en perte d’au­to­no­mie, ma­jo­ri­tai­re­ment aî­nées, de de­meu­rer chez elles, mais lors­qu’on est en perte d’au­to­no­mie mo­dé­rée ou grave, sur­tout si on vit seul, il est très fré­quent de souf­frir de so­li­tude. Le bé­né­vole qui livre le re­pas est bien sou­vent la seule ren­contre que ces per­sonnes ont dans la jour­née. Les clients sont tou­jours très heu­reux de voir nos bé­né­voles », lance Jo­sée Cham­pagne.

Un re­pas chaud (soupe, re­pas et des­sert) coûte 6 $ seule­ment, mais il y a aus­si la pos­si­bi­li­té de se pro­cu­rer des re­pas sur­ge­lés au coût de 4,50 $, éga­le­ment cui­si­nés au centre com­mu­nau­taire que l`on peut ve­nir cher­cher sur place.

PLUS D’UNE CLIEN­TÈLE

Toute personne aî­née, en perte d’au­to­no­mie, en conva­les­cence ou avec une li­mi­ta­tion phy­sique est éli­gible à re­ce­voir les ser­vices de la po­pote rou­lante. Il est ce­pen­dant né­ces­saire de four­nir une ré­fé­rence par des in­ter­ve­nants de dif­fé­rents ser­vices de san­té ou com­mu­nau­taire ou en­core une ré­fé­rence par la fa­mille, un proche ou un ami.

Pour bé­né­fi­cier de ce ser­vice, il suf­fit de com­po­ser le 450 265-3548 ou 1 855 5103548.

STÉ­PHANE FOR­TIER

Jus­qu’au 1er avril, c’est la Se­maine qué­bé­coise des po­potes rou­lantes, et dans Vau­dreuil-Soulanges, c’est le Centre com­mu­nau­taire des aî­nés de Soulanges qui gère ce ser­vice de­puis 2014. La po­pote rou­lante

consti­tue une belle ex­pé­rience

de bé­né­vo­lat.

PHO­TO STÉ­PHANE FOR­TIER

Les re­pas de la po­pote rou­lante sont pré­pa­rés dans la cui­sine du Centre com­mu­nau­taire des aî­nés de Soulanges par des bé­né­voles et des em­ployés dé­voués.

PHO­TO STÉ­PHANE FOR­TIER

Des bé­né­voles pré­pa­rant les boîtes con­te­nant les re­pas. Pas moins de 16 bé­né­voles prennent la route les lun­dis et mer­cre­dis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.