Briller à L’ONU

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

— À la suite d’un pro­ces­sus

ÉDU­CA­TION de sé­lec­tion au sein de l’uni­ver­si­té, Ga­briel s’est qua­li­fié pour faire par­tie d’une dé­lé­ga­tion d’en­vi­ron 30 étu­diants re­pré­sen­tant l’UQAM (Uni­ver­si­té du Qué­bec à Mon­tréal). Ces jeunes ont eu la chance de sé­jour­ner à la Grosse Pomme, du 18 au 24 mars der­nier, à l’oc­ca­sion d’une com­pé­ti­tion an­nuelle in­ter­na­tio­nale, la Si­mu­la­tion des Na­tions Unies (NMUN - Na­tio­nal Mo­del Uni­ted Na­tions).

Cette si­mu­la­tion, la plus im­por­tante du genre, réunit an­nuel­le­ment plus de 5000 étu­diants en pro­ve­nance des six conti­nents, cha­cune des dé­lé­ga­tions re­pré­sen­tant un pays membre de l’ONU. Cette an­née, l’UQAM re­pré­sen­tait le Ja­pon; quant à Ga­briel, il fai­sait par­tie du World Food Pro­gramme.

En plus de grim­per sur la plus haute marche du po­dium en tant qu’équipe, les re­pré­sen­tants de l’ESG UQAM (École des sciences de la ges­tion) ont rem­por­té deux Outs­tan­ding De­le­gates, un prix vo­té par les pairs et re­mis aux membres s’étant le plus dé­mar­qués à l’in­té­rieur de leur co­mi­té.

Grâce à un tra­vail de pré­pa­ra­tion in­tense et de longue ha­leine, ain­si qu’à des pres­ta­tions ex­cep­tion­nelles, Ga­briel s’est vu re­mettre (ain­si que son co­équi­pier) l’une de ces deux men­tions spé­ciales. Au-de­là des prix rem­por­tés, la dé­lé­ga­tion de l’ESG a aus­si ren­con­tré la Mis­sion per­ma­nente du Ja­pon aux Na­tions Unies. Une ex­pé­rience que les jeunes ne sont pas prêts d’ou­blier.

Ga­briel Sa­vard, 26 ans et ré­sident de Ter­ras­seVau­dreuil, vient de vivre une ex­pé­rience à la fois mé­mo­rable et en­ri­chis­sante. Il a pris part à une si­mu­la­tion des Na­tions Unies, au siège même de l’ONU à New York.

PRIX EX­CEP­TION­NEL

Cette re­con­nais­sance est d’une grande im­por­tance pour le jeune homme et sa fa­mille, puisque le par­cours sco­laire de l’étu­diant uni­ver­si­taire fut la­bo­rieux. À l’ado­les­cence, em­bûches, échecs, pé­riodes de dé­cou­ra­ge­ment fai­saient par­tie de son quo­ti­dien. Il a te­nu bon et a réus­si à sur­mon­ter ces dif­fi­cul­tés. Ain­si, cette par­ti­ci­pa­tion à cette si­mu­la­tion de l’ONU et le prix qu’il a ré­col­té re­pré­sentent un ac­com­plis­se­ment re­mar­quable qu’il vaut la peine de sou­li­gner.

« Je sou­haite sin­cè­re­ment que ces quelques mots puissent en­cou­ra­ger d’autres jeunes aux prises avec des dif­fi­cul­tés dans leur che­mi­ne­ment sco­laire, et aus­si don­ner es­poir à des pa­rents qui, par mo­ments, se sentent dé­mu­nis et ont le goût de bais­ser les bra Comme quoi

S. tra­vail achar­né et per­sé­vé­rance fi­nissent par por­ter fruit », a ex­pri­mé la mère de Ga­briel, Lyne Champagne.

PHOTOTHÈQUE

Au-del àd es prix rem­por­tés ,l ad élé­ga­tion de l’E SGaa uss ir en­con­tré la Mis­sion per­ma­nente du Ja­pon aux Na­tions Unies.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.