L’École na­tio­nale de l’hu­mour Chez Mau­rice

L'Etoile - - DIVERTISSEMENT -

C’était seule­ment la 4e pres­ta­tion de leur —SPEC­TACLE tour­née et dé­jà, les 14 fi­nis­sants, se sentent comme de vrais hu­mo­ristes. « On part pour une longue, mais mer­veilleuse tour­née, se ré­jouit Ma­thieu Du­four. On va vivre la vraie vie d’hu­mo­riste. » En tout, 37 spec­tacles, presque par­tout au Qué­bec, pas­sant par Mon­tréal, Qué­bec, al­lant jus­qu’à la Côte-Nord, sont pré­vus.

Pierre-Yves Roy-Des­ma­rais et An­toine Du­ro­cher, deux fi­nis­sants, ont dé­lais­sé leur nu­mé­ro pour s’oc­cu­per d’ani­mer la soi­rée. Do­mi­nique de Mau­peou a pour sa part ou­vert le bal avec une pres­ta­tion qui a per­mis d’éta­ler les cartes pour la soi­rée. « Vous al­lez devoir rire à mes blagues, comme ça, les autres (fi­nis­sants) vont pou­voir dé­stres­ser un peu », a-t-il ra­con­té à la blague. Les fous rires se se­ront es­tom­pés lorsque Brian Pi­ton a clô­tu­ré la soi­rée avec un nu­mé­ro qui au­ra mar­qué les convives. TOU­JOURS LE MÊME NU­MÉ­RO, MAIS DIF­FÉ­RENT « Chaque show est dif­fé­rent, même si c’est tou­jours le même nu­mé­ro, tu dois le li­vrer comme si c’était ta pre­mière fois », a avoué Dha­naé, ex­pli­quant que ça dé­pend de la salle et du pu­blic. Son col­lègue, Ma­thieu Du­four, qui pré­sente un nu­mé­ro écrit à sa pre­mière an­née, mais qu’il per­fec­tionne de jour en jour, abonde en ce sens : « C’est la phrase cli­chée des hu­mo­ristes, mais pour le pu­blic, c’est la pre­mière fois qu’il le voit ton nu­mé­ro ». Le res­to-bar Chez Mau­rice n’au­ra pas lais­sé les fi­nis­sants in­dif­fé­rents. Qua­li­fié d’un « doux mé­lange » entre un bar où les hu­mo­ristes per­forment entre deux tables et une salle plus « of­fi­cielle » comme la Salle Al­bertDu­mou­chel à Val­ley­field. « On a notre stage, les ama­teurs d’hu­mour sont de­vant nous as­sis au­tour d’une table à boire leur bière. Il y a des jeunes, des plus vieux, donc pas mal tous nos punchs lines font rire », a confié Dha­naé Au­det Beau­lieu, re­mer­ciant l’ac­cueil du pu­blic.

Les fi­nis­sants de l’École na­tio­nale de l’hu­mour (ÉNH) s’étaient ar­rê­tés au res­to-bar Chez Mau­rice pour une sup­plé­men­taire des Drôles de Jeu­di pas­sés. Les hu­mo­ristes de la re­lève au­ront mis le sou­rire aux lèvres de plus d’une cen­taine d’ama­teurs.

LA TOUR­NÉE ET L’AP­PREN­TIS­SAGE

La tour­née pren­dra fin en mi-juillet, coïn­ci­dant avec le dé­but du ZooFest, un fes­ti­val qui met jus­te­ment en ve­dette des hu­mo­ristes ain­si que des mu­si­ciens. D’ici juin, les fi­nis­sants conti­nuent d’ap­prendre les rouages du mé­tier en jon­glant entre leurs cours à l’ÉNH et leur tour­née. « Après quatre shows, on a dé­jà ap­pris beau­coup. Ap­prendre, comme on n’a ja­mais eu de fun, ça dé­crit notre si­tua­tion », a éla­bo­ré Dha­naé Au­det Beau­lieu. Les hu­mo­ristes de la re­lève ne font pas que se per­fec­tion­ner, ils se cherchent aus­si. D’après Ma­thieu Du­four, rares sont ceux qui ont trou­vé leur style d’hu­mour. « Cer­tains vont trou­ver leur voie pen­dant la tour­née, pour d’autres ça va ve­nir long­temps après avoir quit­té l’école ».

JO­NA­THAN BAR­BEAU

PHOTOTHÈQUE

Le nu­mé­ro de Ma­thieu Du­four en est un qu’il a écrit à sa pre­mière an­née à l’ÉNH, un gag pra­ti­qué « plus de 2 000 fois au moins ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.