L’uni­vers de Ma­rie-Pierre Le­duc

L'Etoile - - DIVERTISSEMENT -

« À trop vou­loir j’ai ou­blié ce qui me pousse à avan­cer, car tous ces rêves, ces idéaux je les ai ta­toués dans la peau », chante Ma­rie-Pierre Le­duc dans sa chan­son Brave, se trou­vant sur son al­bum Mon Uni­vers, dont le lan­ce­ment aura lieu au Pe­tit Cam­pus de Mon­tréal le 17 mai.

Par­ti­ci­pante à La Voix en 2016, —CULTURE

Ma­rie-Pierre Le­duc a la mu­sique ta­touée dans la peau. On se sou­vient de son pas­sage à l’émis­sion po­pu­laire : les larmes de son fils Élie, l’as­su­rance de la chan­teuse sur scène, sa voix éraillée et ses yeux pé­tillants de vo­lon­té. Son aven­ture n’a pas été fa­cile et s’est ar­rê­tée au champ de ba­taille, mais c’est ce qui a ins­pi­ré son conjoint pour la chan­son Brave, dont la vi­déo sur les ré­seaux so­ciaux a at­teint les 32 000 vues en un mois.

« La Voix ça nous aide, mais après il faut conti­nuer de pa­ti­ner. J’ai réa­li­sé que je suis ca­pable de gé­rer mon ins­tru­ment, mal­gré les cir­cons­tances stres­santes. Ça m’a aus­si ap­por­té de belles ren­contres », sou­ligne Ma­rie-Pierre à propos de cette aven­ture qui l’a pous­sée à lan­cer la ma­chine.

Fille de De­nise Bi­ron, membre des Mi­la­dy’s, Ma­rie-Pierre Le­duc es­père de­ve­nir chan­teuse de­puis tou­jours. La vo­lon­té de la fillette de 9 ans, qui avait envoyé une cas­sette à Pierre Mar­cotte pour pas­ser à son émis­sion, est tou­jours aus­si pré­sente. Pour réa­li­ser son al­bum Mon uni­vers ,la chan­teuse et son conjoint se sont pro­duits et ont in­ves­ti 22 000 $ dans ce pro­jet. Pour le lan­ce­ment et la pro­mo­tion, le couple a lan­cé une cam­pagne de so­cio­fi­nan­ce­ment sur www.in­die­go­go.com.

Pour 25 $, les gens re­çoivent une invitation au lan­ce­ment-spec­tacle au Pe­tit Cam­pus et une co­pie de l’al­bum. Bien que deux autres évé­ne­ments au­ront lieu sur le ter­ri­toire cam­pi­val­len­sien, dont un spec­tacle à la Fac­trie (25 mai, 15 $) et un 5 à 7 VIP à la Shop de Bou­ga­ric­ci (19 mai, 45 $ avec co­pie de l’al­bum), le lan­ce­ment à Mon­tréal a une si­gni­fi­ca­tion par­ti­cu­lière pour l’ar­tiste et pour son conjoint, qui gère sa car­rière. Le couple s’est ren­con­tré, il y a 17 ans. À deux ils sont plus forts af­firment-ils. En­semble, ils ont com­po­sé la chan­son titre Mon uni­vers et les pa­roles « Plus rien d’im­pos­sible quand je vois dans tes yeux que s’éveille le feu. On joue le tout pour le tout. Même si c’est fou. »

De­puis un an, le couple a mis toute son éner­gie et son temps dans la pro­duc­tion de l’al­bum. Un tra­vail pro­fes­sion­nel en­re­gis­tré au stu­dio de Luc Tel­lier, qui a aus­si hé­ri­té du rôle de réa­li­sa­teur et de di­rec­teur mu­si­cal. Sur la ma­jo­ri­té des chan­sons, Joel We­ber ac­com­pagne la chan­teuse à la gui­tare, alors que pour les per­cus­sions Mi­chel Roy a re­pris du service.

« Les chan­sons de l’al­bum sont as­sez po­si­tives. Il y a dif­fé­rents thèmes, le lâ­cher­prise (Je se­rai sage), les dé­bats sur les ré­seaux so­ciaux (Sans bles­sure ni re­mords), sur notre mo­ti­va­tion (Be­soin d’y croire) et l’ami­tié (Ne m’ou­blie pas) », ex­plique Ma­rie-Pierre Le­duc, ajou­tant qu’elle chante éga­le­ment une re­prise de L’es­pion de Mi­chel Pa­glia­ro. Après le lan­ce­ment, le couple sou­haite mon­ter un spec­tacle pour par­tir en tour­née à tra­vers la pro­vince.

On peut suivre Ma­rie-Pierre Le­duc sur sa page Fa­ce­book, où l’on peut vi­sion­ner une cap­sule met­tant en ve­dette Ch­ris­tian Bé­gin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.