La fête des voi­sins an­nu­lée

L'Etoile - - LA UNE -

PHO­TO CAROLINE BO­NIN

Mal­gré le fait qu’ils étaient bien pré­pa­rés à Vau­dreuil­sur-le-Lac, —VAU­DREUIL-SUR-LE-LAC le maire Claude Pi­lon a été dans l’obli­ga­tion de dé­cla­rer l’état d’urgence, di­manche ma­tin. La fête des voi­sins, qui de­vait avoir lieu dans le parc der­rière l’hô­tel de ville a été an­nu­lée. Va­nes­sa Thau­vette, di­rec­trice des loi­sirs de la Mu­ni­ci­pa­li­té, grillait les hot-dogs, qui étaient pré­vus pour cet évé­ne­ment, peu avant l’heure du dî­ner pour les dis­tri­buer aux ci­toyens tou­chés par la crue des eaux. À l’hô­tel de ville, l’ad­mi­nis­tra­tion tra­vaillait d’ar­rache-pied pour ai­der et sou­te­nir les ci­toyens. Si la rue de la Baie était en­se­ve­lie de­puis plu­sieurs jours, voi­là que l’eau s’éten­dait, à cer­tains en­droits, jus­qu’aux ter­rains des ré­si­dences de la rue des Ri­go­lets. Ce­la était sans comp­ter que les sacs de sable com­men­çaient à être une den­rée rare, di­manche. Mar­di ma­tin, Claude Pi­lon était fier du bi­lan dans sa mu­ni­ci­pa­li­té, avec deux mai­sons éva­cuées, alors que 35 mai­sons étaient en­core me­na­cées. Il sou­haite sou­li­gner toute l’aide qu’ils ont re­çu des bé­né­voles, de l’ar­mée et des nom­breux do­na­teurs de nour­ri­ture. Il te­nait à pré­ci­ser que pour le mo­ment au­cun bé­né­vole n’était né­ces­saire.

— C.B.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.