Des Ri­gau­diens ré­in­tègrent leur mai­son si­nis­trée

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Les ci­toyens se trou­vant dans —SI­NISTRE des zones plus tou­chées, celles si­tuées di­rec­te­ment aux abords de la ri­vière des Ou­taouais ne pou­vaient en­core être ré­in­té­grées, et ce, jus­qu’à nou­vel ordre, le ni­veau de l’eau en­core trop éle­vé ne le per­met­tant pas. De plus, la Ville re­com­mande for­te­ment aux ré­si­dents des rues Poin­teSé­guin, Pointe-à-la-Ra­quette et des Ri­ve­rains, qui ont re­çu d’im­por­tantes quan­ti­tés d’eau, de ne pas dor­mir chez eux pour les pro­chains jours. Cer­taines pro­prié­tés sont en­core com­plè­te­ment inon­dées. C’est le cas de celles si­tuées dans la zone 0-2 ans (les zones qui sont inon­dées plus ré­gu­liè­re­ment en moyenne entre 0 et 2 ans). Pour les zones 0-20 ans et 0-100 ans, une liste d’adresses a été pu­bliée en cette jour­née du 15 mai. Les adresses fi­gu­rant sur cette liste étaient sus­cep­tibles de re­ce­voir la vi­site leurs pro­prié­taires. Dès mar­di, une équipe était mo­bi­li­sée sur le ter­rain afin d’ins­pec­ter les mai­sons dans ces zones.

Une pre­mière liste des adresses ad­mis­sibles a donc été trans­mise aux agents de la Sû­re­té du Qué­bec, dès le 15 mai. C’est donc dire que les adresses fi­gu­rant sur cette liste étaient dé­sor­mais exemp­tées de l’ordre d’éva­cua­tion. Les agents sta­tion­nés aux postes de contrôle pou­vaient donc va­li­der l’adresse de ré­si­dence des ci­toyens concer­nés.

Par la suite, une équipe de pom­piers­pré­ven­tion­nistes, ac­com­pa­gnée d’un agent de la Sû­re­té du Qué­bec, pou­vait se rendre, entre 8 h 30 et 17 h, à cha­cun des do­mi­ciles afin de confir­mer qu’il n’y a pas de dan­ger im­mi­nent pour le bâ­ti­ment prin­ci­pal. Pour les ci­toyens qui n’ont pu être pré­sents lorsque l’équipe de la Ville s’est dé­pla­cée, ils n’ont qu’à ap­pe­ler au 450 451-0869, poste 271 afin de prendre un ren­dez-vous. Fi­na­le­ment, la Ville main­tient ses ser­vices aux si­nis­trés et gardera ou­vert le centre d’ac­cueil de la bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale de 8 h à 20 h, et ce, pour les pro­chains jours.

Les choses s’amé­liorent à Ri­gaud au point où des ci­toyens pou­vaient ré­in­té­grer leur mai­son dès lun­di.

La Croix rouge res­te­ra éga­le­ment sur place pen­dant cette pé­riode. Une trousse d’in­for­ma­tion se­ra re­mise afin que tous sachent quoi faire après un si­nistre.

ÇA BAISSE, MAIS PAS

EN­CORE AS­SEZ

Fi­na­le­ment, lors de son pre­mier point de presse de la se­maine, le maire de Ri­gaud a fait le point de la si­tua­tion. « Ac­tuel­le­ment, le cou­rant nous amène en­core 6 700 mètres cubes d’eau à la se­conde. C’est en­core 200 de plus que la nor­male maxi­mum qui est de 6 500, a an­non­cé Hans Gruen­wald. Ce der­nier aus­si men­tion­né que l’ar­mée a ef­fec­tué 25 in­ter­ven­tions afin de pro­té­ger des ré­si­dences au cours des der­niers jours. Le maire a rap­pe­lé que, même si des gens ont ré­sis­té à l’ordre d’éva­cua­tion, per­sonne ne s’est vu don­ner de contra­ven­tions. « La Ville a tout fait pour as­su­rer la sé­cu­ri­té des ci­toyens », d’in­sis­ter le maire de Ri­gaud.

— STÉ­PHANE FOR­TIER

PHO­TO STÉ­PHANE FOR­TIER

Le maire de Ri­gaud, Hans Gruen­wald, a an­non­cé que des ré­si­dents pou­vaient ré­in­té­grer leur de­meure.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.