Des ré­per­cus­sions pour les en­tre­prises

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Au­jourd’hui, tous les com­merces de l’ave­nue Saint-Charles de Vau­dreuil-Do­rion ont rou­vert leurs portes.

D’autres, qui avaient —COM­MER­CIAL choi­si de de­meu­rer ou­verts mal­gré la fer­me­ture de l’ar­tère prin­ci­pale, peuvent en­fin se re­po­ser. Jessica Proulx, co­pro­prié­taire du Sa­lon Ufo­ria, si­tué en face du parc de la mai­son Va­lois, a vé­cu de grands mo­ments de stress au cours des der­nières se­maines. « On était em­pri­son­nés. L’eau était par­tout au­tour, mais elle n’est pas en­trée », ex­plique la coif­feuse, sou­la­gée de voir l’eau bais­ser. Vu l’ac­cès presque im­pos­sible, plu­sieurs clients ont an­nu­lé leur ren­dez-vous lors de cette mon­tée his­to­rique de la crue des eaux, même si le sa­lon était ou­vert. Les sacs de sable étaient dis­po­nibles au­près de la Ville, mais le ni­veau de l’eau ne sem­blait pas me­na­cer le bâ­ti­ment. « Dans la nuit, on se le­vait toutes les heures pour al­ler voir », ra­conte celle qui a fait ins­tal­ler un sys­tème de ca­mé­ras pour sur­veiller son com­merce à dis­tance. DES IMAGES FRAPPANTES

De­puis l’at­teinte du plus haut ni­veau des eaux, plu­sieurs images du Châ­teau Vau­dreuil cir­culent sur In­ter­net. Des images en hau­teur du Pa­villon sur le Lac, le­quel semble presque en­se­ve­li sous l’eau. « Je trou­vais ça bi­zarre, parce que j’y tra­vaillais en­core et ce n’était pas ce que je voyais », fait re­mar­quer So­nia Mi­glio­ra­ti, di­rec­trice des ventes et mar­ke­ting au Châ­teau. Les deux pa­villons et le ter­rain de ten­nis ont échap­pé à l’inon­da­tion, se­lon elle.

Même si au­cune in­fil­tra­tion d’eau n’est sur­ve­nue, le Châ­teau Vau­dreuil a tout de même dû fer­mer ses portes au pu­blic à par­tir du di­manche 7 mai. Le per­son­nel s’est vu dans l’obli­ga­tion d’éva­cuer les clients, mais leu r dé­part étant dé­jà pré­vu pour ce jour-là, au­cun client n’a dû être re­lo­ca­li­sé. « On au­rait pu conti­nuer nos opé­ra­tions, mais en rai­son du che­min d’ac­cès, on n’a pas eu le choix », ex­plique-t-elle. En ef­fet, la Ville de Vau­dreuil-Do­rion a exi­gé la fer­me­ture de ce che­min afin d’as­su­rer la sé­cu­ri­té des pas­sants.

Les au­to­mo­bi­listes qui ont cir­cu­lé près de l’éta­blis­se­ment à ce mo­ment peuvent té­moi­gner de l’am­pleur des ac­cu­mu­la­tions. Ain­si, le com­plexe hô­te­lier n’a pas été trop per­dant dans cette si­tua­tion his­to­rique. Au­cun ma­riage n’avait lieu la fin de se­maine du 13 et 14 mai, et la seule ac­ti­vi­té qui a été an­nu­lée, le brunch de la fête des Mères, n’en­gendre pas de grandes ré­per­cus­sions pour la clien­tèle.

Le Châ­teau Vau­dreuil re­prend ses opé­ra­tions en date du 16 mai. Il of­fri­ra donc le re­tour des jeu­dis 5 à 7 dès le 18 mai.

Sur les lieux, quelques branches d’arbres ont par­se­mé le ter­rain, mais au­cun gros dé­bris, comme l’ont consta­té des ré­si­dents d’autres sec­teurs tou­chés par les inon­da­tions. Au cours des der­niers jours, des em­ployés se sont pré­sen­tés, sans de­man­der à l’em­ployeur, afin de don­ner un coup de main pour le net­toyage. Un geste tou­chant pour So­nia Mi­glio­ra­ti.

PHO­TO VIVA MÉ­DIA

Le Châ­teau Vau­dreuil s’est sor­ti in­demne des inon­da­tions im­por­tantes des der­nières se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.