Se re­bran­cher en cas de si­nistre

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

La Cor­po­ra­tion de maîtres élec­tri­ciens —ÉLEC­TRI­CI­TÉ du Qué­bec re­com­mande aux pro­prié­taires des ha­bi­ta­tions en­dom­ma­gées par une inon­da­tion ain­si qu’à l’en­tre­pre­neur élec­tri­cien qui exé­cu­te­ra les tra­vaux de­man­dés de lire at­ten­ti­ve­ment, entre autres, la Liste de vé­ri­fi­ca­tion en élec­tri­ci­té après inon­da­tion, qui éta­blit des ins­truc­tions à suivre dans un tel contexte.

TRA­VAUX À EF­FEC­TUER

L’ap­pa­reillage élec­trique et le câ­blage en­dom­ma­gés par l’eau peuvent être une source de dan­ger s’ils sont ré­ali­men­tés sans au­cune vé­ri­fi­ca­tion ap­pro­priée et sans ré­pa­ra­tion ou rem­pla­ce­ment par un en­tre­pre­neur élec­tri­cien.

Le mau­vais fonctionnement de l’ap­pa­reillage élec­trique et du câ­blage ain­si que la di­mi­nu­tion de l’in­té­gri­té des iso­lants élec­triques conta­mi­nés par la moi­sis­sure et les pol­luants (l’eau étant conta­mi­née par le sol, les dé­bris, le li­mon, les pro­duits chi­miques, les égouts, les huiles ou autres sub­stances) pour­raient en­gen­drer des risques de chocs élec­triques ou d’in­cen­die.

Cer­tains ap­pa­reillages élec­triques en­dom­ma­gés par l’eau peuvent être ré­pa­rés par des per­sonnes qua­li­fiées, alors que d’autres doivent être rem­pla­cés.

Un pro­prié­taire ne peut exé­cu­ter des tra­vaux d’ins­tal­la­tion élec­trique dans sa ré­si­dence. Il doit ab­so­lu­ment faire af­faire avec un en­tre­pre­neur élec­tri­cien.

Tous les tra­vaux d’ins­tal­la­tion élec­trique, les tra­vaux de ré­fec­tion, de mo­di­fi­ca­tion ou de ré­pa­ra­tion d’ins­tal­la­tions élec­triques doivent être exé­cu­tés par un en­tre­pre­neur élec­tri­cien membre de la Cor­po­ra­tion des maîtres élec­tri­ciens du Qué­bec. Avant d’exé­cu­ter toute ins­tal­la­tion ou ré­pa­ra­tion, l’en­tre­pre­neur élec­tri­cien doit faire cer­taines vé­ri­fi­ca­tions du ma­té­riel four­ni par le client ou du ma­té­riel dé­jà en place afin de s’as­su­rer que ce­lui-ci est en bon état de fonctionnement, qu’il est ap­prou­vé pour l’usage au­quel il est des­ti­né et qu’il ne risque pas de com­pro­mettre la sé­cu­ri­té et l’in­té­gri­té de l’im­meuble.

Vous pré­voyez des tra­vaux de ré­pa­ra­tion, de ré­no­va­tion et de construc­tion d’une ha­bi­ta­tion en­dom­ma­gée par une inon­da­tion? Sui­vez les re­com­man­da­tions de la CMEQ en pa­reille si­tua­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.