Na­vi­ga­tion : Anne Quach in­ter­pelle Marc Gar­neau

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

La dé­pu­tée de Sa­la­ber­ry – Su­roît Anne Minh-Thu Quach veut des mo­di­fi­ca­tions à la Loi sur la ma­rine mar­chande. Elle l’a d’ailleurs si­gni­fié à l’ho­no­rable Marc Gar­neau, mi­nistre des Trans­ports et dé­pu­té de Notre-Dame-deG­râce-West­mount.

La dé­pu­tée néo­dé­mo­crate —PO­LI­TIQUE a tra­ver­sé la Chambre des com­munes pour re­mettre une lettre en main propre au mi­nistre Gar­neau. Anne Quach en­joint son col­lègue d’ap­por­ter une mo­di­fi­ca­tion à la Loi de 2001 sur la ma­rine mar­chande. Cette der­nière ne per­met pas aux mu­ni­ci­pa­li­tés d’im­plan­ter des rè­gle­ments pour ré­gir les cours d’eau. Rap­pe­lons que le nombre de ba­teaux de plai­sance a ex­plo­sé sur les cours d’eau dans les der­nières an­nées. Cette réa­li­té crée son lot de pro­blèmes mi­nant la co­ha­bi­ta­tion entre les plai­san­ciers et les ri­ve­rains. Les im­pacts sur l’en­vi­ron­ne­ment, la sé­cu­ri­té pu­blique et la qua­li­té de vie sont au coeur de la dé­marche. En ver­tu de la Loi sur la ma­rine mar­chande, les plai­san­ciers ne sont pas sou­mis à une li­mite de vi­tesse. Ain­si, les em­bar­ca­tions na­vi­guant à grande vi­tesse ac­cé­lèrent, par le sillon de vagues qu’ils en­gendrent, l’éro­sion des berges en plus de nuire à la qua­li­té de l’eau en per­met­tant à la vase de s’y mé­lan­ger. « De­puis trois ans main­te­nant, la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Sta­nis­las-deKost­ka tra­vaille à trou­ver des so­lu­tions fa­vo­ri­sant une co­ha­bi­ta­tion har­mo­nieuse entre les plai­san­ciers et les ri­ve­rains au niveau de la Baie des Brises. Plus de 500 ba­teaux s’amarrent quo­ti­dien­ne­ment pen­dant les fins de se­maine es­ti­vales sur cette rive du lac Saint-Fran­çois. Se­lon la mai­resse Ca­ro­line Huot, mal­gré des dé­marches de consul­ta­tion avec les ci­toyens et les au­to­ri­tés com­pé­tentes, la mu­ni­ci­pa­li­té n’a pas les moyens d’agir ef­fi­ca­ce­ment pour le bien-être col­lec­tif », lance la dé­pu­tée de Sa­la­ber­ry – Su­roit. Le dé­pu­té de Be­loeil – Cham­bly Mat­thew Du­bé a dé­po­sé en mai 2016 un avis de mo­tion pour mo­di­fier la Loi sur la ma­rine mar­chande. Ce­lui-ci est res­té lettre morte et Anne Quach es­père main­te­nant don­ner le pou­voir aux mu­ni­ci­pa­li­tés sur les cours d’eau sur leur ter­ri­toire.

La na­vi­ga­tion de plai­sance est une ac­ti­vi­té éco­no­mique et so­ciale im­por­tante dans de nom­breuses ré­gions du Qué­bec. Elle consti­tue une at­trac­tion ré­créo­tou­ris­tique et un le­vier éco­no­mique évident que les sec­teurs mu­ni­ci­pal et po­li­tique en­cou­ragent. La dé­pu­tée dé­sire sim­ple­ment un équi­libre har­mo­nieux entre cette in­dus­trie et le res­pect des ri­ve­rains et de l’en­vi­ron­ne­ment.

La balle est main­te­nant dans le camp de l’ho­no­rable Marc Gar­neau.

PHOTOTHÈQUE

Se­lon de nom­breux in­ter­ve­nants, plus de 500 em­bar­ca­tions se rendent chaque jour de week-end sur les rives du lac Saint-Fran­çois, à la hau­teur de Saint-Sta­nis­las-de-Kost­ka.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.