Deux in­ter­ven­tions des pom­piers de Vaudreuil-Do­rion

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

À 12 h 34, le ser­vice des in­cen­dies —SÉ­CU­RI­TÉ a re­çu un ap­pel concer­nant de la fu­mée au sous-sol du Ma­noir des îles, une ré­si­dence pour per­sonnes âgées si­tuée au 50, bou­le­vard Har­wood. Une tren­taine de pom­piers ont été en­voyés sur les lieux et des pom­piers de Saint-La­zare ont été de­man­dés en ren­fort pour ai­der à l’éva­cua­tion des 90 per­sonnes.

« On a dé­clen­ché trois équipes au­to­ma­ti­que­ment. L’éva­cua­tion des per­sonnes âgées ou à mo­bi­li­té ré­duite c’est notre grosse pro­blé­ma­tique. C’est le dé­fi de nos an­nées ac­tuelles et fu­tures. C’est vrai­ment quelque chose d’im­por­tant pour nous », ex­plique le ca­pi­taine Ter­ry Rous­seau, qui a de­man­dé l’aide de Saint-La­zare, car son ser­vice pos­sède l’équi­pe­ment spé­cia­li­sé pour des éva­cua­tions ba­ria­triques. L’in­ter­ven­tion s’est bien pas­sée. Tous les ré­si­dents ont été éva­cués et per­sonne n’a été bles­sé. La source de la fu­mée a ra­pi­de­ment été iden­ti­fiée, soit une sur­chauffe de mo­teur dans la salle des gi­cleurs.

IN­TER­VEN­TION COU­RANTE

Si l’in­ter­ven­tion au Ma­noir des îles était com­plexe, le ser­vice des in­cen­dies s’est dé­pla­cé au 160, du Gou­ver­neur, peu après 20 h, pour une in­ter­ven­tion plus fré­quente : une odeur de sol­vant dans la ré­si­dence. Les ré­si­dents ayant sen­ti des odeurs dans la mai­son et ayant eu des étour­dis­se­ments, les am­bu­lan­ciers ont éga­le­ment été de­man­dés sur les lieux et les ré­si­dents ont été éva­cués. Des em­ployés de la Mu­ni­ci­pa­li­té se sont aus­si ren­dus afin de faire des vé­ri­fi­ca­tions.

L’ori­gine de l’odeur de sol­vant n’a pas été iden­ti­fiée. Ter­ry Rous­seau pré­cise que son ser­vice a fait une vé­ri­fi­ca­tion, mais que ce­la n’était pas une in­ter­ven­tion ma­jeure. Le di­rec­teur pro­fite de l’oc­ca­sion pour rap­pe­ler les pro­cé­dures afin de se dé­bar­ras­ser de sub­stances dan­ge­reuses.

« La pein­ture, les sol­vants et toutes les ma­tières dan­ge­reuses, il ne faut pas mettre ça dans les bacs de re­cy­clage et il ne faut sur­tout pas

Con­tac­té lun­di, le di­rec­teur du ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die de Vaudreuil-Do­rion, Ter­ry Rous­seau, a fait un re­tour sur deux évé­ne­ments sur­ve­nus la veille et pour les­quels les pom­piers de son ser­vice sont in­ter­ve­nus.

les je­ter dans les égouts. On a un éco­centre sur Hen­ri-Ford qui ra­masse toutes ces ma­tières », rap­pelle Ter­ry Rous­seau.

Les éviers, lave-vais­selles, bains, douches et toi­lettes sont re­liés au sys­tème d’éva­cua­tion de la mai­son et pos­sède un p-trap. Son rôle est d’at­tra­per et de gar­der une par­tie de l’eau de vi­dange pour bou­cher le tuyau et em­pê­cher les mau­vaises odeurs de s’in­fil­trer dans la pièce. Le di­rec­teur du ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die sou­ligne que par­fois les odeurs d’égout qui re­montent dans la mai­son son dû à un p-trap sèche. Le ser­vice des in­cen­dies re­çoit près d’une di­zaine d’ap­pels par an­née pour une si­tua­tion de la sorte.

CA­RO­LINE BO­NIN

PHO­TO GUILLAUME DE CHAN­TAL

Les pom­piers sont in­ter­ve­nus au Ma­noir des îles peu après mi­di, di­manche der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.