Ar­tère pro­blé­ma­tique

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

In­ter­ro­gée au su­jet de sec­teurs consi­dé­rés à risque pour les pié­tons et cy­clistes, L’Île-Per­rot cible d’em­blée le —ÎLE-PER­ROT bou­le­vard Per­rot, qui, faute d’es­pace, ne peut être bo­ni­fié d’une piste cy­clable. Les ci­toyens qui sou­haitent em­prun­ter cette voie doivent donc se tour­ner vers d’autres op­tions, soit les quar­tiers ré­si­den­tiels. Tou­te­fois, un sec­teur sème l’in­quié­tude chez les ci­toyens : le sec­teur com­mer­cial du bou­le­vard Don-Qui­chotte. Plus pré­ci­sé­ment, on a si­gna­lé à maintes re­prises les dan­gers qui guettent les ré­si­dents du com­plexe Li­lo, qui doivent tra­ver­ser les quatre voies en un temps re­cord pour se rendre aux res­tau­rants et à l’épi­ce­rie. Les cy­clistes qui em­pruntent ce seg­ment du bou­le­vard sont éga­le­ment ex­po­sés à des risques d’ac­ci­dents. Or, si la Ville se dé­montre com­pré­hen­sive vis-à-vis cette si­tua­tion, elle confie ce­pen­dant que cette ar­tère prin­ci­pale, une route col­lec­trice (le tron­çon entre l’au­to­route du Sou­ve­nir et le bou­le­vard Per­rot) ap­par­tient au Mi­nis­tère des Trans­ports, ce qui ne lui laisse au­cune marge de ma­noeuvre pour sé­cu­ri­ser les lieux da­van­tage.

Ain­si, le dos­sier est entre les mains du gou­ver­ne­ment, qui ana­lyse et ré­pond aux plaintes des ci­toyens.

PHOTOTHÈQUE

Le bou­le­vard Don-Qui­chotte n’ap­par­tient pas à L’Île-Per­rot, donc la ville n’a au­cune marge de ma­noeuvre en ma­tière de sé­cu­ri­té rou­tière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.