Dé­cès de l’an­cien maire Ré­jean Boyer

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Les dra­peaux de la Ville de Vaudreuil-Do­rion sont en berne pour sou­li­gner le dé­cès de Ré­jean Boyer, qui a été maire de 1985 à 1989 et de 1998 à 2005. La Ville lui a ren­du hom­mage sur son site In­ter­net.

En­sei­gnant à la re­traite, Ré­jean Boyer était un —VAUDREUIL-DO­RION pas­sion­né de voyages, de culture et de po­li­tique. Il a gran­de­ment contribué à l’es­sor de la Ville de Vaudreuil-Do­rion. Les em­ployés qui l’ont cô­toyé se sou­viennent d’un lea­der, d’un homme cu­rieux, d’un tra­vailleur achar­né qui ne comp­tait pas ses heures et qui maî­tri­sait par­fai­te­ment ses dos­siers. C’est sous son se­cond man­dat, plus pré­ci­sé­ment en 2002, qu’a eu lieu l’im­por­tante re­fonte de la ré­gle­men­ta­tion d’ur­ba­nisme à la suite de la fu­sion de Vaudreuil et de Do­rion.

Il a aus­si par­ti­ci­pé ac­ti­ve­ment au vaste pro­jet de dy­na­mi­sa­tion du sec­teur du bou­le­vard de la Gare, dont le point de dé­part a été l’inau­gu­ra­tion de la gare ré­gio­nale de Vaudreuil en juillet 2003. Dans l’al­bum his­to­rique De l’Isle-auxTourtes à Vaudreuil-Do­rion, Ré­jean Boyer men­tion­nait que le plan d’amé­na­ge­ment de la Ville comp­tait faire de cette gare le coeur d’un dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier in­dé­pen­dant de la voi­ture pour les dé­pla­ce­ments vers Mon­tréal. Ré­jean Boyer était un vi­sion­naire. Il a été gran­de­ment im­pli­qué dans la vie cultu­relle de Vaudreuil-Do­rion : la bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale, l’île aux Tourtes, la mai­son Fé­lix-Le­clerc, pour ne nom­mer que quelques exemples. Il ai­mait l’his­toire, mais sur­tout il ai­mait sa ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.