Guy Pi­lon veut main­te­nir la co­hé­sion entre les ci­toyens

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

« Je me sou­viens de mes pre­mières —VAUDREUIL-DORION an­nées comme maire, se re­mé­more Guy Pi­lon. C’était dif­fi­cile juste de s’adap­ter aux dif­fé­rents par­te­naires, prendre ma place dans les dif­fé­rents or­ga­nismes, et ce, même si j’avais quatre ans d’ex­pé­rience comme conseiller. Je me vois main­te­nant comme un chef d’or­chestre. On doit s’as­su­rer que la vi­sion est res­pec­tée. » Pour lui, c’est le conseil qui pla­ni­fie et dé­cide, mais en­suite c’est l’équipe de pro­fes­sion­nels qui réa­lise ces pro­jets. Il est fier des avan­cées faites par la ville qu’il re­pré­sente. Bâ­tir sur des ac­quis amène son lot de contraintes, mais des so­lu­tions ont été mises en place et un plan d’amé­na­ge­ment est là afin de pour­suivre les amé­lio­ra­tions. « La sé­cu­ri­té c’est ma grande prio­ri­té, pour­suit Guy Pi­lon. Nous vou­lons conti­nuer d’of­frir un mi­lieu de vie de qua­li­té pour les ci­toyens afin qu’ils puissent vivre ici en toute quié­tude, que ce soit les pa­rents avec de jeunes en­fants, les ado­les­cents ou les aî­nés. » C’est en main­te­nant une saine ges­tion des fi­nances pu­bliques que la Ville a pu réa­li­ser de grands pro­jets dans les der­nières an­nées. « Quand on pla­ni­fie à long terme, on est ca­pable de pré­voir des in­ves­tis­se­ments ma­jeurs et de les as­su­mer sans chan­ger le far­deau fis­cal des ci­toyens, ajoute Guy Pi­lon. Notre ville est at­ti­rante, c’est pour ça que les gens la choi­sissent et nous al­lons pour­suivre nos ef­forts pour main­te­nir et amé­lio­rer la qua­li­té de vie en nous as­su­rant que des services et des em­plois de qua­li­té soient of­ferts chez nous. »

Le maire de Vaudreuil-Dorion a beau­coup de res­pon­sa­bi­li­tés ne se­rait-ce qu’en rai­son du fait qu’il re­pré­sente la plus grosse ville du ter­ri­toire, mais éga­le­ment la 30e plus grande ville au Qué­bec (sur 1100 mu­ni­ci­pa­li­tés). La ville de Vaudreuil-Dorion est un pôle de services et d’em­plois, c’est pour­quoi la vi­ta­li­té de toute la ré­gion passe par elle. C’est donc en col­la­bo­rant avec les par­te­naires lo­caux, ré­gio­naux, mais aus­si avec les or­ga­ni­sa­tions du grand Mon­tréal et les ins­ti­tu­tions pro­vin­ciales qu’on peut ar­ri­ver à faire avan­cer les pro­jets. « Ce n’est pas en s’iso­lant et en confron­tant tout le monde qu’on arrive à at­teindre nos ob­jec­tifs », conclut Guy Pi­lon. Guy Pi­lon fait du porte-à-porte avec ses can­di­dats et il est dis­po­nible pour ren­con­trer des groupes ayant des

Après trois man­dats à la mai­rie, Guy Pi­lon a dé­ci­dé de se pré­sen­ter à nou­veau.

ques­tions à lui po­ser. Il a tou­jours dé­mon­tré une grande ou­ver­ture et sa connais­sance des dos­siers de la Ville en fait un bon in­ter­lo­cu­teur. Vous pou­vez com­mu­ni­quer avec lui en écri­vant à in­fo@pavd.ca.

PHO­TO­THÈQUE

Guy Pi­lon sol­li­cite un qua­trième man­dat à la mai­rie de Vau­dreuilDo­rion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.