An­drée Bros­seau brigue la mai­rie de Co­teau-du-Lac

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Femme d’af­faires —CO­TEAU-DU-LAC du­rant 14 ans dans sa mu­ni­ci­pa­li­té et mère de trois en­fants, An­drée Bros­seau se dit en­ga­gée et mo­ti­vée à ap­por­ter des chan­ge­ments po­si­tifs au conseil mu­ni­ci­pal de Co­teau-du-Lac. « Ça fait quelques an­nées que je pense au poste de mai­rie. J’adore l’im­pli­ca­tion ci­toyenne et les pro­jets. Le maire c’est une per­sonne qui va don­ner la di­rec­tive et qui va tra­vailler avec ses conseillers pour faire des ac­tions concrètes », avance An­drée Bros­seau, qui croit que tous en­semble on peut faire quelque chose de bien.

La can­di­date s’est tou­jours in­ves­tie dans le plus de co­mi­tés pos­sible. Elle fai­sait par­tie du CCU, du co­mi­té d’agro­parc et de ce­lui des loi­sirs. Comme mai­resse, elle dé­sire créer de nou­veaux co­mi­tés où s’im­pli­que­ront des ci­toyens de tous les âges, des or­ga­nismes, des agri­cul­teurs et des com­mer­çants. Le co­mi­té for­me­rait des pro­jets et tra­vaille­rait en col­la­bo­ra­tion avec la Mu­ni­ci­pa­li­té dans l’or­ga­ni­sa­tion des ac­ti­vi­tés. Ce qui ap­por­te­ra un vent de fraî­cheur se­lon elle. De sur­croît, elle veut fi­na­li­ser plu­sieurs dos­siers. « Je veux être une mai­resse à l’écoute de ses élus et des ci­toyens, qui tra­vaille dans le res­pect et en équipe. Tout le monde en­semble, on peut faire des dif­fé­rences dans les quar­tiers de vie », ajoute-t-elle.

Tout en mi­sant sur une saine ges­tion fi­nan­cière et en dé­si­rant main­te­nir le taux de taxa­tion, An­drée Bros­seau en­vi­sage de nou­veaux pro­jets con­cer­nant l’en­vi­ron­ne­ment, le plein air, le cultu­rel et le spor­tif. « Je veux aus­si fi­nir plein de choses qui sont commencées, dont l’agran­dis­se­ment de la ca­serne. C’est im­por­tant que l’agran­dis­se­ment soit ter­mi­né en 2018 et qu’on fasse une porte ou­verte », sou­ligne la can­di­date. Elle sou­haite aus­si pen­ser aux

Après deux man­dats comme conseillère mu­ni­ci­pale à Co­teau-du-Lac, An­drée Bros­seau brigue la mai­rie de la Mu­ni­ci­pa­li­té.

jeunes, à l’agran­dis­se­ment du parc des Forges et à don­ner l’ac­cès à l’eau pour les fa­milles, tout en amé­lio­rant la com­mu­ni­ca­tion entre les ser­vices de la Mu­ni­ci­pa­li­té et les ci­toyens. Elle vise aus­si à re­vi­ta­li­ser le noyau vil­la­geois.

An­drée Bros­seau af­firme ai­mer sa mu­ni­ci­pa­li­té. Elle mise sur son en­tre­gent, ses qua­li­tés de ras­sem­bleuse, son res­pect des autres et sa ca­pa­ci­té à trou­ver des so­lu­tions pour as­su­rer le rôle de mai­resse et pour in­suf­fler de l’har­mo­nie et du res­pect dans la po­li­tique mu­ni­ci­pale à Co­teau-du-Lac. « Mon­sieur Jas­min n’a pas tra­vaillé avec ses six conseillers. On ne se ren­con­trait pas, les conseillers, pour prendre des dé­ci­sions. On ne ren­con­trait pas le per­son­nel de la Ville. Ce n’était pas fonc­tion­nel pour un conseil mu­ni­ci­pal. Je ne me pré­sente pas contre mon­sieur Jas­min, pas plus que je me pré­sente contre mon­sieur Ma­dore. Je me pré­sente parce que ça j’en ai en­vie », conclut An­drée Bros­seau se di­sant prête à re­le­ver les dé­fis comme le dé­zo­nage du parc in­dus­triel et les tra­vaux sur le che­min du Fleuve.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.