Pierre Sé­guin élu maire de L’Île-Per­rot

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

— Ce n’est que

VILLE DE L’ÎLE-PER­ROT deux heures et de­mie après la fer­me­ture des bu­reaux de vote que la cen­taine de ci­toyens et can­di­dats pré­sents dans la salle Flo­rian-Bleau a ap­pris les ré­sul­tats du scru­tin. L’émo­tion était pal­pable tout au long de la soi­rée, la­quelle s’est sol­dée par une vic­toire pour le can­di­dat Pierre Sé­guin. En ef­fet, gui­dée pen­dant une ving­taine d’an­nées par Marc Roy, voi­là que L’ÎlePer­rot ac­cueille un nou­veau maire.

Pierre Sé­guin a ob­te­nu 1711 votes, contre 1202 en fa­veur de Marc Roy. Un to­tal de 2913 votes a été comp­ta­bi­li­sé, ce qui re­pré­sente un taux de par­ti­ci­pa­tion de 35,7 % pour les élec­teurs de L’Île-Per­rot.

Épui­sé au terme de cette longue cam­pagne élec­to­rale et in­ter­viewé sur le coup de l’émo­tion, Pierre Sé­quin, s’en est te­nu à un bref dis­cours. « On est contents que les ci­toyens nous aient choi­sis, mais évi­dem­ment il faut main­te­nant tra­vailler à ce qu’ils conti­nuent d’être fiers. »

NOU­VEAU CONSEIL

Le conseil mu­ni­ci­pal se­ra dé­sor­mais for­mé de Nan­cy Pel­le­tier au dis­trict 1, Marc Des­lau­riers au dis­trict 2, Ga­brielle Lab­bé au dis­trict 3, Ka­rine Bé­ru­bé au dis­trict 4, Kim Co­meau au dis­trict 5 et Ma­thieu Au­clair au dis­trict 6. « Cette équipe-là, c’est pas mal l’équipe avec la­quelle j’ai tra­vaillé du­rant les élec­tions. Je ve­nais parce qu’il y avait des jeunes qui se pré­sen­taient », sou­ligne le nou­veau maire, fier d’être en­tou­ré d’une nou­velle gé­né­ra­tion de po­li­ti­ciens à L’Île-Per­rot.

Ayant frap­pé à plus de 2000 portes au cours des der­nières se­maines, Pierre Sé­guin a pu dis­cu­ter avec de nom­breux Per­ro­tois sur les en­jeux qui les in­ter­pellent. « Ce se­ra très agréable avec les idées nou­velles qui ont été mises de l’avant », an­ti­cipe-t-il.

Plu­sieurs ci­toyens ré­cla­maient du chan­ge­ment à la mai­rie de la Ville de L’Île-Per­rot.

Le 5 no­vembre, ils se sont pro­non­cés.

SOI­RÉE ÉMOU­VANTE

Les deux can­di­dats ayant choi­si d’as­sis­ter à l’an­nonce des ré­sul­tats de vote au même en­droit, la salle Flo­rian-Bleau comp­tait des par­ti­sans des deux cô­tés. Si la fé­bri­li­té était au ren­dez-vous dès l’ar­ri­vée des can­di­dats, elle s’est plus tard trans­for­mée en grande dé­cep­tion pour le maire sor­tant.

En­tou­ré de sa fa­mille, ses en­fants et pe­tit­sen­fants, Marc Roy était in­ca­pable de se pro­non­cer sur sa dé­faite, vi­si­ble­ment at­tris­té de de­voir quit­ter son en­vi­ron­ne­ment des vingt der­nières an­nées. Rap­pe­lons que de­puis son en­trée en poste en 1997, mon­sieur Roy n’avait ja­mais vé­cu de cam­pagne élec­to­rale, ayant été élu par ac­cla­ma­tion les élec­tions sui­vantes. Plu­sieurs membres du conseil, qui y sié­gaient de­puis plu­sieurs an­nées, ont éga­le­ment cé­dé leur place à de nou­veaux vi­sages. Ce fut le cas pour Da­niel Taille­fer, Mar­cel Rain­ville, Mi­chelle La­combe Le­ca­va­lier et Da­niel Le­blanc.

Pour sa part, Pierre Sé­guin a sem­blé ému d’avoir ga­gné la confiance d’au­tant de ci­toyens.

MY­RIAM DELISLE

PHO­TO MY­RIAM DELISLE

En­ga­gé de­puis de nom­breuses an­nées dans sa com­mu­nau­té,

Pierre Sé­guin ar­rive en poste avec des ex­pé­riences de di­vers do­maines.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.