Sainte-Marthe four­mille d’idées pour son centre jeu­nesse

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Il fal­lait donc trouver une —MU­NI­CI­PAL so­lu­tion afin de pour­suivre la mis­sion du Co­mi­té d’action lo­cal (CAL). Le co­mi­té était en place de­puis 2009, il a ac­com­pli des choses ex­tra­or­di­naires pen­dant tout ce temps, aux dires du di­rec­teur gé­né­ral de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Sainte-Marthe, Mi­chel Ber­trand. « Nous nous at­ten­dions peut-être à une ré­duc­tion des heures d’offre de ser­vices, mais pas à un dé­part. Et comme le conseil mu­ni­ci­pal ne vou­lait pas que tout s’ar­rête ain­si, il fal­lait pour­suivre les ac­ti­vi­tés, au moins avec un mi­ni­mum de 14 heures », re­late le di­rec­teur gé­né­ral. Gaé­tane Ga­gnier a donc été man­da­tée pour conti­nuer à or­ga­ni­ser des ac­ti­vi­tés, et ce, tout en s’adap­tant aux nou­veaux be­soins. « J’ai suc­cé­dé à Ma­rie-Hé­lène Thi­bault, celle qui était res­pon­sable pour le CAL, et j’ai mis de l’avant plu­sieurs pro­jets qu’elle avait vou­lu mettre en place. Je connais­sais la si­tua­tion et sa­vais donc quoi faire et par où com­men­cer », ex­plique Gaé­tane Ga­gnier, in­ter­ve­nante jeu­nesse et de loi­sirs à Sainte-Marthe.

Tout ce que met­tra sur pied Gaé­tane Ga­gnier et le centre jeu­nesse se­ra un beau com­plé­ment au co­mi­té de loi­sirs qui or­ga­nise des évé­ne­ments comme le Fes­ti­val de la to­mate et le Fes­ti­val Igloo, le­quel, in­ci­dem­ment, de­vrait avoir lieu cette an­née.

Dé­jà, au cours de l’été, on a vu ap­pa­raître Les se­meurs de de­main, his­toire d’ini­tier les jeunes à la culture des fruits et les lé­gumes. Tous les mer­cre­dis, Les se­meurs de de­main du jar­din des jeunes en­tre­pre­neurs étaient pré­sents au parc YvonLau­zon pour vendre leurs lé­gumes.

LES JEUNES PAR­TI­CIPENT

Et l’in­té­rêt est là. Cet été, au moins 15 à 20 jeunes ont fré­quen­té le centre de loi­sirs, et ce, pen­dant les trois jours of­ferts par Gaé­tane Ga­gnier. « Les be­soins sont là et c’est la rai­son pour la­quelle le conseil a dé­ci­dé d’aug­men­ter les heures de 14 à 20 par se­maine », men­tionne Mi­chel Ber­trand qui croit que le fait d’of­frir ain­si des ac­ti­vi­tés pour les jeunes contri­bue à ré­duire les actes de dé­lin­quance sur le ter­ri­toire.

Avec la col­la­bo­ra­tion de l’école Sain­teMarthe, l’or­ga­nisme Pan­da et plu­sieurs gar­de­ries, l’in­ter­ve­nante pro­jette no­tam­ment une ac­ti­vi­té aide aux de­voirs pour en­fants TDHA et au­tistes et un pro­jet d’éveil à la lec­ture. « Il est im­por­tant de s’al­lier à d’autres res­sources », croit-elle.

OB­JEC­TIF PRE­MIER

Le but pre­mier de Gaé­tane Ga­gnier est ul­ti­me­ment de réunir les ci­toyens, jeunes et moins jeunes, afin qu’ils puissent so­cia­li­ser en par­ti­ci­pant à une ac­ti­vi­té de loi­sir. Les jeunes et les adultes ont aus­si be­soin, par­fois, de bri­ser leur iso­le­ment. « Les jeunes d’ici sont très ou­verts à se faire de nou­veaux amis », in­dique-t-elle.

De­puis la dis­pa­ri­tion, en juin der­nier, du Centre câ­lin de Sainte-Marthe (Co­mi­té d’action lo­cal), man­da­té pour or­ga­ni­ser des ac­ti­vi­tés vi­sant à rap­pro­cher les gens, la Mu­ni­ci­pa­li­té avait une offre de ser­vices beau­coup moins im­por­tante à of­frir aux jeunes et aux fa­milles.

UNE FOULE DE POS­SI­BI­LI­TÉS

« Des idées, ce n’est pas ce­la qui manque. J’en­tends mettre sur pied, cet hi­ver, une halte mo­to­neige, his­toire de per­mettre aux fer­vents de ce sport de ve­nir se ré­chauf­fer. On pour­rait même leur ser­vir quelques pe­tites gâ­te­ries que les jeunes au­ront pré­pa­rées », de ré­vé­ler Gaé­tane Ga­gnier. D’autres ac­ti­vi­tés hi­ver­nales pour­raient éga­le­ment voir le jour comme le ski de fond ou la ra­quette.

« J’ai aus­si pen­sé à une soi­rée ci­né­ma, une soi­rée jeux de so­cié­té, des sor­ties per­met­tant de faire dé­cou­vrir la ré­gion et une boîte à livres (sur le mo­dèle des cro­ques­livres), mais cette fois pour les 12 ans et plus », énu­mère Gaé­tane Ga­gnier.

RE­CHERCHE DE JEUX ET DE JOUETS On le sait, les pe­tites mu­ni­ci­pa­li­tés comme Sainte-Marthe, même si elles offrent une belle qualité de vie à leurs ci­toyens, ne roulent pas sur l’or. C’est pour­quoi Gaé­tane Ga­gnier a pen­sé or­ga­ni­ser des ac­ti­vi­tés de fi­nan­ce­ment pour per­mettre la mise sur pied de nom­breuses ac­ti­vi­tés. In­ci­dem­ment, Gaé­tane Ga­gnier lance un ap­pel à tous les gens de la ré­gion pour gar­nir le Centre jeu­nesse. « En tant qu’in­ter­ve­nante jeu­nesse et de loi­sirs, je sou­haite amé­na­ger da­van­tage le Cha­let des loi­sirs afin d’of­frir de nou­velles ac­ti­vi­tés et es­paces de jeux aux jeunes et moins jeunes de notre mu­ni­ci­pa­li­té. S’il y a des gens qui ont du ma­té­riel dont ils sou­haitent se dé­par­tir comme des pe­tits blocs LE­GO (sur­tout des bases), des Mé­ga Bloks, ou en­core des items telles cui­si­nettes pour en­fant, mai­son Bar­bie, mai­son et pe­tits bon­hommes, lettres Tikes, pe­tits bon­hommes de tous les genres, pe­tites au­tos, jeux de construc­tion, cos­tumes, dé­gui­se­ments et ac­ces­soires, ma­té­riel de bri­co­lage (pein­ture, colle, car­ton, crayons, etc.), ins­tru­ments de musique pour en­fants, jeux de so­cié­té (0-99 ans), consoles de jeux vi­déo ou en­core ar­moires, bacs et meubles de ran­ge­ment, ils com­mu­niquent avec moi au 450 459-4284, poste 230. » STÉPHANE FOR­TIER

PHOTO STÉPHANE FOR­TIER

Le di­rec­teur gé­né­ral de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Sainte-Marthe, Mi­chel Ber­trand et Gaé­tane Ga­gnier dans la salle de jeux du Centre jeu­nesse.

PHOTO STÉPHANE FOR­TIER

Gaé­tane Ga­gnier est main­te­nant res­pon­sable du centre jeu­nesse à Sainte-Marthe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.