Faire pas­ser les autres en pre­mier

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Le 5 mai mar­que­ra pour moi l’an­ni­ver­sai­red’un­mo­men­tim­por­tant­quia­chan­gé — la per­sonne que je suis, et qui a mar­qué les équi­piers de mon en­tre­prise, VI­VA MÉ­DIA.

En ef­fet, le 5 mai 2017, je pre­nais la dé­ci­sion de faire pas­ser la bu­si­ness au se­cond plan, de ces­ser mes opé­ra­tions tem­po­rai­re­ment, et de nous rendre moi et toute l’équipe sur le ter­rain pour ai­der les si­nis­trés de Rigaud et de L’Île-Ca­dieux dès le len­de­main.

Ma gang vien­drait au tra­vail, mais pour des­tâ­ches­bien­dif­fé­ren­tes­de­cel­les­qu’ils font ha­bi­tuel­le­ment : faire des sacs de sable et des digues. Une dé­ci­sion dont je suis fière.

En ar­ri­vant sur place avec l’équipe, j’ai bien réa­li­sé que les be­soins étaient au-de­là­des­quel­que­sheu­res­que­je­comp­tais don­ner avec ma gang. C’est alors que j’ai­pris­la­dé­ci­sion­de­don­ner­tout­le­temps que j’avais aus­si per­son­nel­le­ment. Les quelques heures se sont alors trans­for­mées en 3 jours com­plets, où mes équi­piers ont prê­té main-forte aux ci­toyens de la ré­gion, et plus de 10 jours pour moi à m’im­pli­quer tant sur le ter­rain qu’au centre des si­nis­trés à Rigaud. 10 jours qui m’ha­bi­te­ront pour tou­jours.

UR­GENCE ET SO­LI­DA­RI­TÉ Cha­que­heu­re­de­ve­nait­cri­tique.LesVilles et leurs équipes tra­vaillaient fort, mais il de­ve­nait clair que mal­gré leur ex­per­tise et tous leurs ef­forts, elles avaient be­soin de bras et de ren­forts.

C’est alors que le plus na­tu­rel­le­ment du monde, j’ai dé­ci­dé d’en­trer en contact avec les maires des villes af­fec­tées par le­si­non­da­tions,pour­sa­voirCOMMENT ET EN QUOI je (VI­VA MÉ­DIA) pou­vais les ai­der?

Je ne compte plus les nom­breuses conver­sa­tions avec M. Pa­trick Bou­sez, maire de Ri­vière-Beau­dette et res­pon­sable du co­mi­té de sé­cu­ri­té de la MRC de Vau­dreuil-Soulanges. Conver­sa­tions qui avaient lieu chaque soir, sou­vent après 23 h, afin de faire le point sur les be­soins en bé­né­voles et autres des villes.

Je me rap­pelle aus­si les ap­pels et les tex­tos avec les maires et les équipes de Vau­dreuil-Do­rion, Rigaud, Pin­court, Vau­dreuil-sur-le-Lac,Ter­rasse-Vau­dreuil, L’Île-Ca­dieux, L’Île-Per­rot, Hud­son. Ce que je res­sen­tais, c’est qu’il n’y avait plus de fron­tières entre les villes, que nous étions tous là pour nous en­trai­der. Au fur et à me­sure que les heures et les jours avan­çaient, il de­ve­nait évident que VI­VA, par son rôle ras­sem­bleur dans la ré­gion et par sa por­tée, pou­vait al­ler plus loin, pou­vait en faire plus. Comme nous étions­sur­le­ter­rai­ne­tin­for­mion­sen­temps réel­les­ci­toyens­sur­le­sé­vé­ne­ment­setque les­de­man­des­ve­naient­de­par­tout,carles gens nous écri­vaient di­rec­te­ment qu’ils vou­laient ai­der, l’équipe a pris l’ini­tia­tive de bâ­tir et co­or­don­ner une liste de bé­né­vo­le­sen­fonc­tion­des­de­man­desdes dif­fé­rentes mu­ni­ci­pa­li­tés. Des­bé­né­vo­les­ve­naient­de­par­tout.Nous avions même bâ­ti une liste de bé­né­voles d’ur­gence prêts à se déployer 24 heures sur 24 heures, à quelques mi­nutes d’avis. Un élan de so­li­da­ri­té qui, en­core au­jourd’hui, me donne des fris­sons.

RE­TOUR­NER DANS SA ROU­TINE

Un soir, en ter­mi­nant ma jour­née au centre des si­nis­trés de Rigaud, après 10 jours en de­hors de mon en­tre­prise à ai­der ma ré­gion­sur­le­ter­rainde12­heu­resà14­heures par jour, on m’ap­prend que ma tâche est­ter­mi­née,et­qu’onn’au­rait­plus­be­soin de moi. Même si je com­prends que c’est une bonne nou­velle, j’ai res­sen­ti un cer­tain deuil. Pour­quoi? Parce que je me suis at­ta­chéaux­gens­quej’aiac­cueillis,cô­toyés et ai­dés. J’ai vé­cu des mo­ments que j’es­père ne ja­mais re­vivre, mais qui ont fait de moi une meilleure per­sonne. J’ai fait la ren­contre de gens d’ex­cep­tion et je sais qu’ils se re­con­nai­tront. Et­siun­jour­ma­ré­gio­naen­co­re­be­soinde moi, c’est sans hé­si­ter que je pren­drais la même dé­ci­sion que celle du 5 mai 2017.

— MA­RIE-AN­DRÉE PRÉ­VOST

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.