Entente avec une ville por­tuaire

L'Express d'Outremont - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - ANNE-FRÉDÉRIQUE HÉBERT-DOLBEC anne-fre­de­rique.he­bert-dolbec@tc.tc

POLITIQUE MUNICIPALE. Les élus de Ville Mont-Royal ont si­gné une entente de par­te­na­riat afin de par­ta­ger leur ex­per­tise avec la ville de Ba­troun au Liban, une ville por­tuaire très si­mi­laire à VMR, en pé­ri­phé­rie de la mé­tro­pole, Bey­routh.

« Nous sou­hai­tons fa­vo­ri­ser les échanges com­mer­ciaux entre les en­tre­pre­neurs de nos villes res­pec­tives, et par­ta­ger notre ex­per­tise et nos fa­çons de faire du cô­té politique et hu­ma­ni­taire », spé­ci­fie le maire Phi­lippe Roy, qui re­vient tout juste d’un voyage politique et éco­no­mique d’une se­maine au Liban, avec le con­seiller Jo­seph Daou­ra.

Les deux villes sou­haitent éga­le­ment éta­blir des par­te­na­riats entre dif­fé­rentes écoles afin de com­pa­rer et d’éva­luer leurs réa­li­sa­tions res­pec­tives. Des dis­cus­sions sont dé­jà en cours afin de ju­me­ler l’école Pierre-La­porte à une école de mu­sique de Ba­troun.

M. Roy se ren­dait au Liban pour pro­non­cer un dis­cours sur la contri­bu­tion des Li­ba­nais à la vi­ta­li­té mont­réa­laise dans le cadre du Fo­rum de l’Éner­gie de la Dia­spo­ra li­ba­naise 2016. Il a aus­si fait une al­lo­cu­tion sur le sys­tème uni­ver­si­taire ca­na­dien à l’Uni­ver­si­té amé­ri­caine de Bey­routh.

En pa­ral­lèle, la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Saint-Laurent –Mont-Royal a dé­ci­dé d’or­ga­ni­ser sa pre­mière mis­sion com­mer­ciale à l’étran­ger en par­ti­ci­pant au fo­rum.

La pré­sence d’une quin­zaine d’en­tre­pre­neurs de VMR et Saint-Laurent au­ra été bé­né­fique. « L’as­sis­tance d’élus dans ce type de ren­contres éco­no­miques fa­ci­lite l’ou­ver­ture des portes », sou­tient M. Roy.

Se­lon lui, un or­ga­nisme au­rait no­tam­ment si­gné deux contrats au Liban, et plu­sieurs autres en­tre­prises au­raient en­ta­mé des pour­par­lers pro­met­teurs.

L’ARTISTE DU PARC CONNAUGHT

MM. Roy et Daou­ra ont pro­fi­té de leur sé­jour pour ren­con­trer le sculp­teur Ana­char Bas­bous à son ate­lier. M. Bas­bous est l’au­teur de l’oeuvre Man and his Com­mu­ni­ty, qui ac­cueille de­puis 2011 les pas­sants au parc Connaught, à l’entrée de la ro­se­raie.

« Nous lui avons par­lé de notre in­ten­tion d’uti­li­ser son oeuvre comme vi­suel à des fins mu­ni­ci­pales, par exemple dans le cadre des prix des grands Mon­te­rois. Il a ac­cep­té de nous cé­der gra­tui­te­ment des droits d’au­teur», in­dique le maire.

CONTROVERSE

Plu­sieurs Mon­te­rois ont mis en doute les re­tom­bées qu’au­rait le voyage sur VMR, ain­si que le rôle que pou­vait jouer la pe­tite mu­ni­ci­pa­li­té sur le plan in­ter­na­tio­nal.

Le maire se dit de son cô­té très sa­tis­fait des im­pacts du voyage. « C’est tou­jours bon pour un élu de voir ce qui se fait ailleurs, de re­mettre en ques­tion ses fa­çons de faire. C’était aus­si un moyen de ré­af­fir­mer l’im­por­tance de la com­mu­nau­té li­ba­naise à VMR. »

Un bud­get de 18 600 $ cou­vrant les frais d’ins­crip­tions, d’hé­ber­ge­ment, de dé­pla­ce­ments et de re­pas as­so­ciés à des ac­ti­vi­tés, congrès, réunions et dé­lé­ga­tions éco­no­miques s’éche­lon­nant sur toute l’an­née a été adop­té à l’una­ni­mi­té par les élus de VMR en jan­vier. Les frais du voyage au Liban se­ront dé­duits de ce mon­tant.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Le maire Phi­lippe Roy lors de son voyage au Liban.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.