Une des meilleures qua­li­té de vie

L'Express d'Outremont - - ACTUALITÉS - FRÉ­DÉ­RIC LACROIX-COUTURE frederic.lacroix-couture@tc.tc

Ville de Mont-Royal se classe par­mi les trois meilleurs en­droits où il fait bon vivre au Qué­bec, se­lon le pal­ma­rès annuel du ma­ga­zine fi­nan­cier to­ron­tois Mo­neySense.

Le re­ve­nu de ses ré­si­dents, l’ac­ces­si­bi­li­té au tran­sport et aux soins de san­té sont les prin­ci­paux fac­teurs per­met­tant à VMR de faire bonne fi­gure.

C’est la pre­mière fois en 14 ans que VMR ap­pa­raît dans ce clas­se­ment qui me­sure la qua­li­té de vie de plus de 400 mu­ni­ci­pa­li­tés de par­tout au Ca­na­da.

Alors qu’elle oc­cupe le troi­sième rang à l’échelle qué­bé­coise, la Ci­té-jar­din est consi­dé­rée au ni­veau na­tio­nal comme la hui­tième meilleure place où vivre au pays.

Mo­neySense prend en consi­dé­ra­tion plu­sieurs cri­tères pour éta­blir son pal­ma­rès qui vont du taux d’em­ploi à la va­leur des mai­sons en pas­sant par la mé­téo, le taux de cri­mi­na­li­té et la taxa­tion.

En plus de Mont-Royal, en­vi­ron 200 autres mu­ni­ci­pa­li­tés ca­na­diennes ont été ajou­tées cette an­née à la liste de la re­vue.

FONDER UNE FA­MILLE

La Ville peut aus­si se tar­guer d’être un en­droit idéal au pays pour éle­ver ses en­fants. Le ma­ga­zine la classe au sixième rang dans cette ca­té­go­rie, dont la pre­mière place re­vient à Saint-Bru­no-de-Mon­tar­ville, sur la Rive-Sud.

« On constate que la po­pu­la­tion est en crois­sance et qu’il y a de plus en plus de jeunes fa­milles. Il y a aus­si beau­coup d’in­ves­tis­se­ments dans les écoles en ma­tière de ré­no­va­tions et d’agran­dis­se­ment », ex­pose le maire Phi­lippe Roy qui se ré­jouit de ce pal­ma­rès.

Se­lon Mo­neySense, le pour­cen­tage de foyers avec en­fants à Mont-Royal est de 55 %.

Pour éla­bo­rer ce clas­se­ment, la re­vue éva­lue, entre autres, la po­pu­la­tion âgée de 14 ans et moins, le pour­cen­tage d’élèves dans la po­pu­la­tion, le nombre de gar­de­ries et d’éta­blis­se­ments sco­laires par 1000 ha­bi­tants et le coût moyen des frais de garde.

ES­PACES VERTS

Aux yeux de ré­si­dents ren­con­trés aux abords du parc Con­naught, la tran­quilli­té, l’ac­cès au tran­sport en com­mun, la pré­sence d’un cadre ver­doyant, de pistes cy­clables et la qua­li­té des écoles sont les as­pects qui font de Mont-Royal un en­droit agréable où vivre.

« C’est une ville bien amé­na­gée. On a beau­coup de parcs loin des rues et plu­sieurs ac­ti­vi­tés pour les ré­si­dents comme des concerts », note Ali­cia Hol­der­berg, Mon­te­roise de­puis une ving­taine

SO­CIÉ­TÉ. On est une ban­lieue à l’in­té­rieur de la ville. »

d’an­nées, qui se rend tous les soirs avec son ma­ri John au parc Con­naught pour se dé­tendre.

Pour sa part, l’an­cien pré­sident de l’As­so­cia­tion mu­ni­ci­pale de VMR, Fa­rid Tan­noun, évoque la lo­ca­li­sa­tion comme point po­si­tif.

«Vous êtes à dix mi­nutes du centre-ville et de l’aé­ro­port Pierre-El­liot Tru­deau ain­si qu’à deux mi­nutes des au­to­routes 15 et 40. Si vous re­gar­dez l’île de Mon­tréal, on est au centre», ré­sume-t-il, en men­tion­nant du même coup la proxi­mi­té avec les uni­ver­si­tés.

Mont-Royal est la seule ville liée de la mé­tro­pole à s’être his­sée dans le top 50 du clas­se­ment par­mi les quelque 400 mu­ni­ci­pa­li­tés ca­na­diennes. Top 10 au Ca­na­da

Ot­ta­wa (ON) Saint-Au­gus­tin-de-Des­maures (QC) Oak Bay (C.-B.)

North Saa­nich (C.-B.) Wey­burn (Sask) Saint-Bru­no-de-Mon­tar­ville (QC) St. Al­bert (At­lan­tique)

Ville Mont-Royal (QC) Bur­ling­ton (ON)

Lé­vis (QC)

(Pho­to : TC Me­dia – Fré­dé­ric Lacroix-Couture)

Les nom­breux es­paces verts font de VMR un en­droit agréable où vivre se­lon plu­sieurs Mon­te­rois.

Fa­rid Tan­nous

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.