Un sym­bole au­toch­tone ajou­té au dra­peau de Mon­tréal

L'Express d'Outremont - - ACTUALITÉS - Ro­main.schue@tc.tc

RO­MAIN SCHUÉ

Afin d’avan­cer dans la ré­con­ci­lia­tion avec les Pre­mières Na­tions, Mon­tréal vient d’ajou­ter un sym­bole au­toch­tone aux ar­moi­ries de la Ville.

Il s’agit d’un pin blanc, qui se­ra dé­sor­mais pla­cé au centre du dra­peau, aux cô­tés des tra­di­tion­nels lys, char­don, rose et trèfle, re­pré­sen­tant les fon­da­teurs de Mon­tréal, dont les pre­mières ar­moi­ries ont vu le jour en 1833.

Ce pin est «l’arbre de la paix», a évo­qué, le 13 sep­tembre, le maire de Mon­tréal, De­nis Co­derre, qui avait pro­mis un tel ajout en fé­vrier. «C’est un arbre ma­jes­tueux, sym­bole de l’har­mo­nie, sous le­quel on en­terre les haches de guerre», a af­fir­mé l’élu, au cours d’une cé­ré­mo­nie de ré­con­ci­lia­tion or­ga­ni­sée de­vant l’hô­tel de ville mer­cre­di ma­tin, tout en rap­pe­lant que Mon­tréal se trouve sur ter­ri­toire mo­hawk non cé­dé.

«Le pin blanc en­cou­rage à don­ner la paix à tous ceux qui la sou­haitent. Ce changement était vrai­ment im­por­tant pour nous et né­ces­saire pour se sou­ve­nir», a confir­mé la chef de Kah­na­wake, Ch­ris­tine Za­cha­ry-Deom, qui a fait par­tie du co­mi­té de ré­flexion pour l’ajout de ce sym­bole, avant de sou­li­gner que l’ajout d’une tête d’in­dien n’avait pas été en­vi­sa­gé.

ARMOIRIE. C’est un mo­ment his­to­rique. Si on veut se ré­con­ci­lier, nous avons be­soin de re­con­naître. C’est le dé­but d’un nouveau cha­pitre qui va me­ner à une ré­con­ci­lia­tion»

– De­nis Co­derre, maire de Mon­tréal Se di­sant «ex­trê­me­ment ému», le chef de l’As­sem­blée des Pre­mières Na­tions du Qué­bec et du La­bra­dor, Ghis­lain Picard, a quant à lui évo­qué «un geste im­por­tant», «émou­vant» et «unique». «On a tou­jours sou­hai­té qu’il y ait un gou­ver­ne­ment qui ap­pa­raisse comme ou­vert, vo­lon­taire à ré­ta­blir la re­la­tion comme nous la voyons. Les astres sont dé­fi­ni­ti­ve­ment ali­gnés pour un re­nou­veau de cette re­la­tion entre les Peuples et la grande ma­jo­ri­té des Qué­bé­cois et des Ca­na­diens», a-t-il sou­li­gné.

En de­man­dant à ses «col­lègues des autres villes du Ca­na­da» de «po­ser des sym­boles forts», le maire de Mon­tréal a éga­le­ment pré­ci­sé que «Mon­tréal au­ra aus­si un réflexe au­toch­tone», à l’ave­nir, dans sa gou­ver­nance.

(Pho­to : TC Me­dia)

Un pin blanc se­ra dé­sor­mais pla­cé au centre du dra­peau, aux cô­tés des tra­di­tion­nels lys, char­don, rose et trèfle, re­pré­sen­tant les fon­da­teurs de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.