Gué­rir les ma­la­dies men­tales au­tre­ment

L'Express d'Outremont - - SPORTS PETITES ANNONCES CLASSÉES - SI­MON MAUVIEUX

Plu­sieurs or­ga­nismes et cher­cheurs en san­té men­tale pu­blient un nou­veau guide pour ai­der les pa­tients at­teints de ma­la­die men­tale à mieux adapter leur trai­te­ment et à bien connaitre ses ef­fets se­con­daires.

Ce guide veut of­frir aux pa­tients de l’in­for­ma­tion sur leur mé­di­ca­tion et même per­mettre à cer­tains de ré­duire leur trai­te­ment, voire de l’ar­rê­ter pro­gres­si­ve­ment. Il est ba­sé sur l’ap­proche de Ges­tion au­to­nome de la mé­di­ca­tion (GAM), une pra­tique re­con­nue par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec et de nom­breux ex­perts en san­té men­tale.

« La GAM est un pro­ces­sus qui va per­mettre aux pa­tients de prendre des dé­ci­sions et de che­mi­ner par rap­port à leur san­té men­tale et à leur qua­li­té de vie. Un des prin­cipes de cette ap­proche est de re­con­naître la qua­li­té de vie du point de vue de la per­sonne», af­firme Ma­thilde Lau­zier, du Re­grou­pe­ment des res­sources al­ter­na­tives en san­té men­tale du Qué­bec (RRASMG), un des or­ga­nismes res­pon­sables de ce guide.

An­drée Mor­neau, membre de l’As­so­cia­tion des groupes d’in­ter­ven­tion en dé­fense des droits en san­té men­tale du Qué­bec (AGIDD-SMG), un des or­ga­nismes à l’ori­gine du guide, a long­temps sui­vi des trai­te­ments contre la dé­pres­sion et les troubles an­xieux.

Au­jourd’hui, elle a to­ta­le­ment aban­don­né ses mé­di­ca­ments et en­cou­rage les per­sonnes at­teintes de pro­blèmes de san­té men­tale à ou­vrir la porte à des so­lu­tions de re­change. « La mé­di­ca­tion est un ou­til, mais il y a d’autres choses », conclut-elle.

Pour Lourdes Ro­dri­guez del Bar­rio, pro­fes­seure à l’École de tra­vail so­cial de l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal, le pro­blème vient du manque d’in­for­ma­tion et de la pres­sion des en­tre­prises

SAN­TÉ.

De­puis 10 ans au Qué­bec, la consom­ma­tion d’an­ti­dé­pres­seurs a aug­men­té de 64 % chez les jeunes de moins de 18 ans et 27 % pour l’en­semble de la po­pu­la­tion. Le Qué­bec est la pro­vince qui consomme le plus d’an­ti­dé­pres­seurs au Ca­na­da. phar­ma­ceu­tiques. « L’in­dus­trie dé­ve­loppe des mé­di­ca­ments de plus en plus poin­tus et cer­tains cher­cheurs avancent que, main­te­nant, ce sont les mé­di­ca­ments qui dé­ter­minent l’émer­gence du diag­nos­tic et non plus l’in­verse», sou­ligne la so­cio­logue, qui ex­plique que les mé­di­ca­ments peuvent aus­si avoir des ré­sul­tats li­mi­tés et des ef­fets se­con­daires im­por­tants.

(Pho­to : TC Me­dia – Ar­chives)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.