Un pro­cès d’une se­maine pour An­tho­ny Bé­lan­ger

L'Express Montcalm - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE GEOF­FROY

JUS­TICE. Ac­cu­sé d’avoir été saoul au vo­lant de la voi­ture qui s’est en­cas­trée dans une mai­son de Saint-alexis tuant du même coup une mère de fa­mille en plein som­meil, An­tho­ny Bé­lan­ger, un jeune homme de Sainte-ju­lienne, su­bi­ra un pro­cès d’une se­maine en sep­tembre 2017, au pa­lais de jus­tice de Jo­liette.

Le jeune homme de 27 ans, qui a été ci­té à pro­cès en avril der­nier, fait face à de graves ac­cu­sa­tions, soit de conduite dan­ge­reuse ayant cau­sé la mort et des lé­sions cor­po­relles et de conduite avec les fa­cul­tés af­fai­blies ayant cau­sé la mort et des lé­sions cor­po­relles.

Dans la nuit du 26 oc­tobre 2014, vers 3h30, alors que Ra­chelle Midd­le­ton et son ma­ri, Joël Ri­card, dor­maient pai­si­ble­ment dans leur mai­son du rang de la Pe­tite-ligne, la voi­ture à bord de la­quelle An­tho­ny Bé­lan­ger est soup­çon­né d’avoir été au vo­lant a per­cu­té de plein fouet la mai­son­née et a ar­rê­té sa course dans la chambre du couple.

La mère de 36 ans et de trois jeunes en­fants n’a pas eu de chance et est dé­cé­dée sur le coup. Son ma­ri a su­bi de graves lé­sions pour les­quelles il a dû faire de la ré­adap­ta­tion. Par chance, les en­fants, âgés alors de quatre, onze et treize ans, dor­maient à l’étage et s’en sont sor­tis sains et saufs.

An­tho­ny Bé­lan­ger avait aus­si été bles­sé, mais il avait pu sor­tir de l’hô­pi­tal deux jours plus tard. Il avait par la suite été ar­rê­té, puis re­cou­vert sa li­ber­té dans l’at­tente de son pro­cès moyen­nant de sé­vères condi­tions et une cau­tion de 10 000 $.

(Pho­to TC Media – Ar­chives)

An­tho­ny Bé­lan­ger su­bi­ra un pro­cès en sep­tembre 2017 au pa­lais de jus­tice de Jo­liette. Il fait face à quatre ac­cu­sa­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.