Le maire de Sainte-ju­lienne dé­cla­ré cou­pable de fi­nan­ce­ment po­li­tique illé­gal

Il a été condam­né à ver­ser 1 500 $ d’amende, mais il compte faire ap­pel de la dé­ci­sion

L'Express Montcalm - - ACTUALITÉ - GE­NE­VIÈVE GEOF­FROY

Mar­cel Jet­té dis­pose de 60 jours pour payer 1000 $ d’amende pour avoir « clai­re­ment » sol­li­ci­té deux des can­di­dats de son par­ti, Jo­ce­lyne La­rose et Jean-pierre Char­ron, à trou­ver cha­cun 1000 $ pour ren­flouer les coffres de sa for­ma­tion po­li­tique alors qu’il n’en était pas l’agent of­fi­ciel, se­lon un ju­ge­ment ren­du le 25 août par la juge Lu­cie Ma­rier ayant pré­si­dé le pro­cès s’étant dé­rou­lé sur quatre jours entre mai 2016 et fé­vrier 2017.

Il de­vra ver­ser 500 $ sup­plé­men­taires pour avoir ai­dé un troi­sième can­di­dat, Lu­cien Thi­bo­deau, à faire une contri­bu­tion illé­gale de 1000 $ à son par­ti.

« Je veux prou­ver mon in­no­cence dans cette histoire. Ça va coû­ter des mil­liers de dol­lars de ma poche, mais nous al­lons prou­ver qu’il y a eu er­reur », plaide Mar­cel Jet­té.

TOU­JOURS MAIRE

Cette dé­ci­sion d’al­ler en ap­pel ne change en rien le sta­tut de Mar­cel Jet­té à titre de maire. Il

La juge Ma­rier a conclu que les de­mandes de contri­bu­tion élec­to­rale ex­pri­mées au­près des can­di­dats par Mar­cel Jet­té se­lon les di­vers té­moi­gnages en­ten­dus, dont ce­lui de son épouse, « consti­tuent clai­re­ment » de la sol­li­ci­ta­tion et qu’il avait été éta­bli « hors de tout doute rai­son­nable » qu’il avait rem­bour­sé la contri­bu­tion de Lu­cien Thi­bo­deau.

« Le mu­tisme de [Mar­cel Jet­té] con­cer­nant le conte­nu de l’en­ve­loppe [re­mise à Lu­cien Thi­bo­deau] et la rai­son de cette re­mise tra­hissent son sou­ci de ne lais­ser au­cune trace du rem­bour­se­ment», re­tient la juge dans son ju­ge­ment.

Mar­cel Jet­té, qui a tout nié lors du pro­cès, même le té­moi­gnage de son épouse, a in­di­qué à TC Me­dia qu’il comp­tait faire en ap­pel de la dé­ci­sion.

JUS­TICE. Le maire de Sainte-ju­lienne, Mar­cel Jet­té, vient d’être trou­vé cou­pable des trois ac­cu­sa­tions qui pe­saient contre lui vi­sant son im­pli­ca­tion di­recte dans le fi­nan­ce­ment po­li­tique illé­gal de son par­ti lors des élec­tions mu­ni­ci­pales de 2009.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.