Des pa­rents dé­noncent le manque de trans­pa­rence

CPE Mul­ti-gardes

L'Express Montcalm - - ACTUALITÉS -

De­puis la créa­tion de la deuxième ins­tal­la­tion du CPE Mul­ti-gardes, les pa­rents es­timent qu’ils sont main­te­nus dans l’igno­rance en termes d’in­for­ma­tion. Alors que les em­ployés du CPE ont dé­clen­ché la grève illi­mi­tée, les pa­rents sou­haitent à leur tour dé­non­cer les fa­çons de faire de la di­rec­tion.

Se­lon une mère uti­li­sa­trice du CPE, les membres du con­seil n’ont pas été élus comme il se doit. Ils au­raient été choi­sis par la di­rec­tion gé­né­rale. Des pa­rents au­raient alors vou­lu dé­po­ser une plainte of­fi­cielle, mais le lieu de la ren­contre du CA au­rait été dé­pla­cé sans que les pa­rents ne le sachent.

En plus de ne pas avoir ac­cès à une liste de noms des membres et des élus, les pa­rents n’au­raient pas été in­vi­tés à prendre part à l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle.

À l’avis de cette mère, la di­rec­trice avait fait par­ve­nir l’in­for­ma­tion pour cette ren­contre à quelques per­sonnes qu’elle avait sé­lec­tion­né.

RÉUNIS SUR FA­CE­BOOK

Les pa­rents se re­trouvent main­te­nant dans une si­tua­tion com­plexe et doivent trou­ver des per­sonnes res­pon­sables pour prendre en charge leurs en­fants. Un groupe Fa­ce­book s’est crée et per­met aux pa­rents de par­ta­ger des ren­sei­gne­ments. Les dé­pu­tés de Mont­calm ont aus­si été mis au fait de la si­tua­tion, ain­si que la Ville de Saint-lin-lau­ren­tides.

(Pho­to De­po­sit­pho­tos)

Les pa­rents doivent main­te­nant pen­ser à un plan B pour ce qui est de la garde de leurs en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.