Moins de re­ve­nus dis­po­nibles que la moyenne québécoise pour les ci­toyens de La­nau­dière

L'Express Montcalm - - VIE COMMUNAUTAIRE - GE­NE­VIÈVE GEOFFROY

En ef­fet, entre 2006 et 2016, le re­ve­nu dis­po­nible dans La­nau­dière s’est constam­ment re­trou­vé sous la moyenne québécoise. En 2016, les ré­si­dents de la ré­gion ont en moyenne eu près de 1 000 $ de moins dans leurs poches, alors que le re­ve­nu dis­po­nible s’éta­blis­sait à 26 884 $ contre 27 723 $ chez l’en­semble du Qué­bec. Le même écart est ob­ser­vable en 2015.

Se­lon Stéphane La­dou­ceur, ana­lyste à l’ins­ti­tut de la sta­tis­tique du Qué­bec, cet écart s’ex­plique no­tam­ment parce que les sa­laires, les re­ve­nus de pla­ce­ments et les re­ve­nus nets des tra­vailleurs au­to­nomes sont plus faibles dans la ré­gion que chez la moyenne québécoise.

ÉCART NORD-SUD

« Aus­si, les MRC du nord de la ré­gion tirent la moyenne vers le bas. Il y a une dif­fé­rence entre le nord et le sud. Les MRC si­tuées dans la cou­ronne de Mon­tréal, comme Les Mou­lins et L’as­somp­tion, af­fichent des re­ve­nus dis­po­nibles plus éle­vés, et, quand on s’en éloigne, c’est plus faible », ex­plique le sta­tis­ti­cien.

Se­lon lui, cette dif­fé­rence nord-sud a lieu parce qu’en moyenne, les sa­laires ver­sés et les taux d’em­ploi sont plus faibles au nord.

Les re­ve­nus dis­po­nibles par MRC en 2016 montrent d’ailleurs bien cet écart nord-sud.

Dans la MRC de L’as­somp­tion, les ci­toyens ont gé­né­ré des re­ve­nus dis­po­nibles de l’ordre de 28 289 $, soit plus que ce que la moyenne québécoise af­fi­chait en 2016. Dans la MRC Les Mou­lins, le re­ve­nu dis­po­nible s’éta­blis­sait tout juste au-des­sus de la moyenne québécoise à 27 769 $, tan­dis que les autres MRC si­tuées hors de la cou­ronne de Mon­tréal af­fi­chaient tous un re­ve­nu dis­po­nible plus bas que la moyenne pro­vin­ciale. Le re­ve­nu dis­po­nible était de 26 342 $ dans Jo­liette, 25 431 $ en Ma­ta­wi­nie, 25 393 $ dans de D’au­tray et 24 231 $ dans Montcalm.

« Si on ana­lyse les trans­ferts gou­ver­ne­men­taux, on constate que les ci­toyens des MRC si­tuées plus au nord dé­pendent da­van­tage de ces pres­ta­tions. Il faut sa­voir que la po­pu­la­tion y est plus âgée et donc, les ré­si­dents re­çoivent plus de pres­ta­tions de re­traite et de sé­cu­ri­té de vieillesse », pour­suit Stéphane La­dou­ceur.

Stéphane La­dou­ceur ex­plique que le même phé­no­mène a lieu dans Les Laurentides par exemple.

ÉTUDE. En 10 ans, les ré­si­dents de la ré­gion de La­nau­dière ont eu moins de re­ve­nus dis­po­nibles que la moyenne des Qué­bé­cois, ap­prend-on à la lec­ture des plus ré­centes es­ti­ma­tions de l’ins­ti­tut de la sta­tis­tique du Qué­bec.

BONNE CROIS­SANCE

Mal­gré que le re­ve­nu dis­po­nible se trouve sous la moyenne pro­vin­ciale, La­nau­dière af­fiche une bonne crois­sance. En ef­fet, entre 2015 et 2016, le re­ve­nu dis­po­nible y a aug­men­té de 4,1 %. La ré­gion s’est alors glis­sée, en termes de crois­sance, au 2e rang, der­rière la Gaspésie-îles-de-la-ma­de­line, sur un to­tal de 17 ré­gions ad­mi­nis­tra­tives.

(Photo L'ex­press Montcalm - archives)

Mal­gré que le re­ve­nu dis­po­nible se trouve sous la moyenne pro­vin­ciale, La­nau­dière af­fiche une bonne crois­sance.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.