La psy­cho­dy­na­mique du vol à l’éta­lage chez les jeunes

L'Express Ottawa - - ÉTUDIANT - Noa­mi Ca­risse L’Al­ter­na­tice

Le vol à l’éta­lage par des mi­neurs est un phé­no­mène mal com­pris. Contrai­re­ment à la croyance po­pu­laire, la plu­part des au­teurs en herbe de vols à l’éta­lage ne souffrent pas d’un trouble psy­cho­lo­gique et ne volent pas par né­ces­si­té ma­té­rielle.

Lorsque confron­tés par les au­to­ri­tés, les ado­les­cents ayant com­mis ce dé­lit ré­vèlent prin­ci­pa­le­ment l’en­nui comme mo­tif. « Sou­vent, je ren­contre des ados dont les pa­rents tra­vaillent beau­coup. », note Mar­ga­ret O’Neil, dé­lé­guée à la jeu­nesse au Centre Jeu­nesse de Montréal. « En vo­lant, ces jeunes lancent un cri d’alarme pour qu’on s’oc­cupe d’eux. » Ils peuvent aus­si agir ain­si pour im­pres­sion­ner leurs pairs, pour être non-confor­mistes ou comme mé­ca­nisme de sou­la­ge­ment pour ou­blier leurs pro­blèmes per­son­nels et in­sé­cu­ri­tés.

Le vol à l’éta­lage pro­voque une mon­tée d’adré­na­line chez ces in­di­vi­dus, que cer­tains com­parent à l’em­prise des drogues. Avec le temps, ceux-ci di­ront que l’eu­pho­rie res­sen­tie de­vient la vé­ri­table ré­com­pense, plu­tôt que la mar­chan­dise ac­quise. Cer­tains s’ac- crochent à cette sen­sa­tion édi­fiante, d’où dé­coule l’im­pul­sion ob­sé­dante à vo­ler qu’est la klep­to­ma­nie. L’im­pul­si­vi­té et la vul­né­ra­bi­li­té qui ca­rac­té­risent l’ado­les­cence ex­pliquent pour­quoi le quart des vo­leurs à l’éta­lage sont des mi­neurs.

Quel­qu’en soit la rai­son, le vol à l’éta­lage est un crime et n’est donc pas pris à la lé­gère par les au­to­ri­tés. Cette in­frac­tion peut en­traî­ner de lourdes consé­quences ju­ri­diques, in­cluant l’ar­res­ta­tion de l’in­di­vi­du et un ca­sier judiciaire qui sa­li­ra la ré­pu­ta­tion du jeune aux yeux de fu­turs em­ployeurs et di­rec­teurs sco­laires.

De plus, l’ado­les­cent su­bi­ra un ren­for­ce­ment des règles fa­mi­liales et la mé­fiance des ca­ma­rades, voir la perte d’amis. La com­mu­nau­té est di­rec­te­ment af­fec­tée par le vol à l’éta­lage puisque les dé­taillants haus­se­ront les prix de leur mar­chan­dise pour com­pen­ser leurs pertes consi­dé­rables afin de gar­der in­tacte leur marge de pro­fit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.