Mul­ti­tâche, un mot qui fait cer­tai­ne­ment par­tie de leur vo­ca­bu­laire !

L'Express Ottawa - - ÉTUDIANT -

Lu­cas Arias Va­len­zue­la est un jeune bas­ket­teur âgé de quinze ans, né à Montréal (Côte-des-Neiges). Il fait par­tie de l’équipe ju­nior de basket-ball à l’école se­con­daire pu­blique De La Salle de­puis deux ans. Tou­te­fois Lu­cas joue au basket-ball de­puis l’âge de dix ans. Il est d’ailleurs membre d’une autre équipe à Ka­na­ta, mais il nous avoue pré­fé­rer son équipe sco­laire, car, plus de gens as­sistent aux joutes et l’en­cou­ragent dans les gra­dins. Karl Ra­cine, lui aus­si membre des Ca­va­liers à De La Salle, consi­dère pour sa part que le ni­veau de jeu dans son équipe lo­cale est beau­coup plus éle­vé que ce­lui des équipes in­ter­sco­laires. Ce­la ajoute à sa mo­ti­va­tion et il sent qu’il y per­forme mieux.

À l’op­po­si­tion de ce que plu­sieurs pensent, le bas­ket­ball de­mande à ses joueurs de réunir plu­sieurs condi­tions avant d’être ac­cep­tés dans une équipe. Il faut une cer­taine co­or­di­na­tion et une at­ti­tude pro­pice pour par­ve­nir à de­ve­nir un grand joueur. Il ne faut cer­tai­ne­ment pas ou­blier les en­traî­neurs, qui s’im­pliquent ex­trê­me­ment dans leur équipe, qui sont aus­si des atouts dans la réus­site de ces deux in­croyables joueurs de basket-ball. Les deux adoles- cents nous dé­voilent que pour pou­voir dé­con­cen­trer l’équipe ad­verse, il est pri­mor­dial d’avoir un bon es­prit spor­tif pour se faire res­pec­ter (en tant que joueur) et bien jouer en­semble, car si cet as­pect est man­quant, la vic­toire l’est aus­si. Ils prennent tous les deux l’école au sé­rieux et pensent qu’il est im­por­tant d’avoir une cer­taine édu­ca­tion pour se rendre quelque part dans la vie.

Mal­gré leurs ho­raires qui sont constam­ment bom­bar­dés de joutes et de pra­tiques, les deux spor­tifs s’adonnent éga­le­ment à d’autres ac­ti­vi­tés du­rant leurs temps libres. Lu­cas aime écrire des pa­roles de chan­sons et s’amu­ser avec des amis et sa fa­mille tan­dis que Karl joue au vol­ley-ball, et fait par­tie du co­mi­té « J’vis ma vie » et plu­sieurs autres. Il est à pré­voir que par leur dé­ter­mi­na­tion et leur dy­na­misme, ces deux joueurs de baske t - b a l l ex­cel­le­ront sans pro­blème quel q u e s o i t l e c h e m i n q u’ i l s choi­si­ront de prendre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.