grand Le plus té­lé­thon de l’histoire fran­co-on­ta­rienne?

L'Express Ottawa - - VIE COMMNAUTAIRE - Bryan Mi­chaud

Ça bouge pré­sen­te­ment dans les cou­lisses de la Fon­da­tion fran­co-on­ta­rienne (FFO). L’or­ga­nisme voué à la pro­tec­tion et au sup­port de la langue de Mo­lière en On­ta­rio est pré­sen­te­ment à peau­fi­ner les der­niers pré­pa­ra­tifs de ce qu’ils es­pèrent être le plus grand té­lé­thon fran­co­phone de l’histoire de la pro­vince.

«C’est la pre­mière fois qu’on se lance dans une aven­ture de col­lecte de fonds aus­si im­por­tante», dit d’en­trée de jeu son pré­sident, Claude B. Gin­gras.

Pré­sen­té d’un océan à l’autre le 26 fé­vrier entre 11h et 21h sur les ondes de TFO et de TV Rod­gers, le Té­lé­thon fran­co a pour ob­jec­tif d’amas­ser 1 mil­lion $. His­to­ri­que­ment, le té­lé­thon fran­co-on­ta­rien qui a ob­te­nu le plus de suc­cès est ce­lui sur la crise de l’hô­pi­tal Montfort, qui avait per­mis aux or­ga­ni­sa­teurs de mettre la main sur 50 000$.

«Ce se­ra un té­lé­thon ins­pi­ré par ceux qui sont pré­sen­tés aux États-Unis, image M. Gin­gras. Il y au­ra des en­tre­vues avec des gens qui ont pro­fi­té des fonds, avec des sol­li­ci­teurs ain­si que des ar­tistes. Beau­coup de ces ar­tistes ont bé­né­fi­cié di­rec­te­ment ou in­di­rec­te­ment de notre sup­port, ils viennent re­mettre à la com­mu­nau­té.»

L’ar­gent re­cueilli par la FFO ira dans le fonds de l’or­ga­nisme. Les in­té­rêts gé­né­rés par la somme se­ront in­ves­tis dans des pro­jets pro­mou­vant le fran­çais et dans la pro­tec­tion de cette der­nière.

Pres­ta­tions de Ro­bi­taille et Lind­sey

De grands noms fran­co-on­ta­riens se­ront pré­sents pour le di­ver­tis­se­ment des té­lé­spec­ta­teurs. Ayant ré­cem­ment fait une ap­pa­ri­tion re­mar­quée à Tout le monde en parle et en pleine mon­tée, le «croo­ner-grunge» Da­mien Ro­bi­taille li­vre­ra une pres­ta­tion sur les planches de la scène Fro­ma­ge­rie St-Al­bert, tout comme An­drea Lind­sey, Ro­bert Pa­quette et Mi­chel Bé­nac.

Pour as­su­rer l’ani­ma­tion des dix heures du té­lé­thon, une équipe de six pré­sen­ta­teurs a été for­mée. Sur la scène Fro­ma­ge­rie St-Al­bert, Éric Ro­bi­taille et Mathilde Hount­ché­gnon di­ver­ti­ront les gens entre les per­for­mances des ar­tistes. Gi­sèle Quen­ne­ville et Hugues Beaudoin-Du­mou­chel pro­cé­de­ront à plu­sieurs en­tre­tiens sur le pla­teau des grandes en­tre­vues. Fi­na­le­ment, Sébastien Ber­trand et San­dy For­tier se­ront sur la ligne de front en as­su­rant une pré­sence au­près des té­lé­pho­nistes.

«(Les gens doivent don­ner) pour une rai­son bien simple, dit M. B. Gin­gras. Un jour, ils vont avoir be­soin du FFO. On aide les gar­de­ries dans l’achat de livres en fran­çais. (…) La Fon­da­tion ne fait pas de pro­jet, mais elle sup­porte ceux ame­nés par la com­mu­nau­té.» Pour plus d’in­for­ma­tions sur le Té­lé­thon fran­co, ren­dez-vous au www.te­le­thon­fran­co.ca

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.