Im­pact des trans­ferts de 3,65% sur les taxes

L'Express Ottawa - - ACTUALITÉS - Bryan Mi­chaud

Une en­tente bri­sée sur les trans­ferts de res­pon­sa­bi­li­té du mu­ni­ci­pal vers le pro­vin­cial re­pré­sen­te­rait une hausse de taxes de 3,65% d’ici 2018 se­lon un rap­port de la Ville d’Ot­ta­wa.

Cette étude avait été com­man­dée le 24 août par le maire Jim Wat­son. Avec le Par­ti pro­gres­siste-conser­va­teur qui ne veut pas ver­ser les der­niers 500 mil­lions $ d’une en­tente de 1,5 mil­liard $ en trans­ferts, le maire a vou­lu connaître les im­pacts de l’an­nu­la­tion du contrat.

Par contre, pour M. Wat­son, pas ques­tion de taxer da­van­tage les ci­toyens. Lors de sa der­nière cam­pagne élec­to­rale, l’ac­tuel maire s’était en­ga­gé à ne pas haus­ser les taxes mu­ni­ci­pales de plus de 2,5% et il res­pec­te­ra ce pan de son pro­gramme, trans­ferts mu­ni­ci­paux ou non.

« Je pense que l’en­tente entre les mu­ni­ci­pa­li­tés et la pro­vince en est une bonne, ré­itère M. Wat­son. Je suis peut-être biai­sé sur cette en­tente puisque je l’ai si­gnée, mais c’est une ques­tion de prin­cipe. Pour­quoi la pro­vince de l’On­ta­rio est la seule qui force les mu­ni­ci­pa­li­tés et les contri­buables lo­caux à payer pour des ser­vices so­ciaux? C’est la grande ques­tion.»

«Si la mu­ni­ci­pa­li­té ne re­çoit pas d’ar­gent pour payer ça, nous avons deux choix, pour­suit le maire. Haus­ser les im­pôts ou cou­per des ser­vices. Pour moi, j’ai pro­mis de ge­ler les im­pôts à 2,5% et je vais conti­nuer avec ça.»

Cam­pagne li­bé­rale

In­ter­ro­gé à sa­voir si cette étude était la contri­bu­tion du maire à la cam­pagne élec­to­rale du Par­ti li­bé­ral de l’On­ta­rio, pour le­quel il était mi­nistre des Af­faires mu­ni­ci­pales au mo­ment de la si­gna­ture de l’en­tente, M. Wat­son s’en dé­fend.

« Non, j’ai po­sé une ques­tion et le per­son­nel a don­né une ré­ponse, af­firme le plus haut ma­gis­trat d’Ot­ta­wa. C’est de l’an­cienne nou­velle parce que tout le monde connaît ma po­si­tion sur ce dos­sier. Ce n’est pas seule­ment ma po­si­tion, mais celle de tous les maires des 444 mu­ni­ci­pa­li­tés de la pro­vince de l’On­ta­rio.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.