Des idées pour l'hal­lo­ween

L'Express Ottawa - - VIE CULTURELLE - Ben­ja­min Va­chet

Voi­ci quelques idées d’en­droits où fê­ter l'hal­lo­ween le week-end pro­chain.

Le Mu­sée de l’agri­cul­ture du Ca­na­da fê­te­ra l’hal­lo­ween les 29 et 30 oc­tobre, de 10h à 16h, sur la Pro­me­nade Prince of Wales. Les en­fants et leurs pa­rents pour­ront par­ti­ci­per à une chasse au tré­sor dans les étables, se su­crer le bec avec un échan­tillon de pommes au ca­ra­mel et de des­serts à la ci­trouille et aus­si mon­trer leurs beaux cos­tumes lors d’une pa­rade, à 12h. Pour un dol­lar ad­di­tion­nel, pe­tits et grands pour­ront dé­co­rer une ci­trouille et en­suite rap­por­ter leur chef-d’oeuvre à la mai­son. Le sta­tion­ne­ment est gra­tuit.

À l’hô­tel de ville

La Ville d’ot­ta­wa a de son cô­té trou­vé une al­ter­na­tive aux frian­dises pour cé­lé­brer l’hal­lo­ween. Elle met­tra en vente des billets Frousse ou bai­gnade! à prix ré­duit, don­nant ac­cès à un bain libre dans l’une de ses pis­cines mu­ni­ci­pales pour les jeunes de 3 à 15 ans. Le pa­quet de dix billets coûte 10$, va­lables du 1er no­vembre à la fin du mois de dé­cembre 2011.

Par ailleurs, l’édi­fice his­to­rique de l’hô­tel de ville ac­cueille­ra une soi­rée de fes­ti­vi­tés « spec­tra­cu­laires » le sa­me­di 29 oc­tobre, de 17h à 19h30. Un simple don au Comp­toir pour bé­bés de la Banque d’ali­men­ta­tion d’ot­ta­wa per­met­tra de par­ti­ci­per à cette ac­ti­vi­té.

Au Mu­sée de la mon­naie

Le Mu­sée de la mon­naie pro­po­se­ra des ac­ti­vi­tés bi­lingues gra­tuites de bri­co­lage et autres sur le thème de l’hal­lo­ween, dont un spec­tacle, un ate­lier de ma­gie, ain­si qu’une chasse au tré­sor à faire froid dans le dos, le sa­me­di 29 oc­tobre, de 10h30 à 17h, et le di­manche 30 oc­tobre, de 13h à 17h.

Au do­maine Billings

En­fin, le lieu his­to­rique na­tio­nal du do­maine Billings, 2100 rue Ca­bot, se­ra l’hôte d’une grande fête dans Ot­ta­wa-sud, le di­manche 30 oc­tobre, de 11h à 16h, au prix de 6$ par per­sonne, 10$ pour deux ou 16$ par fa­mille.

L'hal­lo­ween en toute sé­cu­ri­té

« C’est aux pa­rents de dé­ci­der quel ni­veau de su­per­vi­sion ils veulent avoir, mais c’est l’une des nuits où il y a la meilleure sur­veillance », dit le ser­gent Marc Hould­sworth, de la Po­lice d’ot­ta­wa.

Pour la 27e an­née consé­cu­tive, la Té­lé­vi­sion com­mu­nau­taire de Ro­gers se­ra par­te­naire de la po­lice d’ot­ta­wa, via sa pa­trouille, ajou­tant ain­si un degré de su­per­vi­sion sur les routes. Leur fa­meux ca­mion rouge pa­trouille­ra dans les quar­tiers de la ville entre 17h et 20h, le 31 oc­tobre.

« C’est une ini­tia­tive de nos em­ployées eux­mêmes, les en­fants sont im­por­tants dans la com­mu­nau­té et nous sommes très heu­reux de faire ça. Même si nous n’in­ter­ve­nons pas di­rec­te­ment, s’ils le jugent né­ces­saires, nos bé­né­voles peuvent contac­ter la po­lice d’ot­ta­wa » , pré­cise la di­rec­trice de la pro­gram­ma­tion, Ju­lie Hen­son.

À l’ap­proche de la soi­rée d’hal­lo­ween, San­té Ca­na­da dé­livre éga­le­ment quelques consignes de sé­cu­ri­té : au­cunes gâ­te­ries re­cueillies avant de les faire ins­pec­ter par un adulte ;

par-des­sus des vê­te­ments chauds ; cos­tumes trop grands qui peuvent être dan­ge­reux en pré­sence de bou­gies ou de flammes ; que les au­to­mo­bi­listes peuvent voir fa­ci­le­ment ;

fa­ciale plu­tôt qu’un masque qui peut gê­ner In­ter­net www.hc-sc.gc.ca.

En­fin, si vous êtes té­moins de

contac­ter la po­lice d'ot­ta­wa.

Pho­to : uti­li­sa­tion au­to­ri­sée

Des idées pour l’hal­lo­ween

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.