Comment sur­vivre

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE -

Ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique ou simples fluc­tua­tions nor­males et at­ten­dues de la tem­pé­ra­ture? La ques­tion se pose. Les en­vi­ron­ne­men­ta­listes et scep­tiques mènent une ba­taille sans fin pour dé­ter­mi­ner la source de notre hi­ver si doux et de la se­maine du 19 mars der­nier du­rant la­quelle nous avons bat­tu des re­cords pour la cha­leur in­croyable en cette pé­riode de l’an­née. D’un cô­té, on af­firme que la pro­duc­tion de gaz à ef­fets de serre est à la base de ce phé­no­mène, de l’autre, on dit qu’il est tout à fait nor­mal que la tem­pé­ra­ture change ain­si et qu’elle suit des courbes cli­ma­tiques sem­blables de­puis plu­sieurs mil­liers d’an­nées.

Quoi qu’il en soit, ici, au Ca­na­da, comment nous plaindre de ce re­tour hâ­tif du beau temps? Si le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, quel qu’en soit sa cause, ne nuit aux ca­na­diens qu’en lais­sant fondre leur neige plus tôt, ce n’est pas le cas par­tout dans le monde: dans le cas du Ca­na­da, ce­la ne si­gni­fie­rait que la perte de nos hi­vers et la pos­si­bi­li­té d’ex­ploi­ter les res­sources na­tu­relles du Nord qui, jus­qu’à présent, nous étaient in­ac­ces­sibles à cause de la glace et de la neige. Dans d’autres en­droits, le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique pour­rait avoir des consé­quences bien plus dras­tiques en Afrique, par exemple, là où il fait dé­jà si chaud, comment, s’ar­ran­ge­ra-t-on pour vivre si la tem­pé­ra­ture ne monte ne se­rait-ce que de 10 de­grés?

L’environnement n’est-il qu’un pro­blème de riches? La ques­tion se pose.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.