Une ma­nière in­tel­li­gente de recycler

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE -

col­lé­giale sur ce pro­jet hu­ma­ni­taire.

« Le pro­jet ras­semble oeuvre hu­ma­ni­taire, pro­mo­tion de la fran­co­pho­nie et édu­ca­tion. Un or­di­na­teur re­pré­sente un for­mi­dable ou­til d’ac­cès à l’édu­ca­tion de nos jours et les or­di­na­teurs qui ont été en­voyés vont être très utiles dans les or­phe­li­nats où ils se­ront dis­tri­bués ».

M. Legault était sup­po­sé ac­com­pa­gner M. Oneid au Li­ban pour ac­cueillir les or­di­na­teurs qui ont été en­voyés par ba­teau et les dis­tri­buer. La si­tua­tion po­li­tique de la ré­gion l’a contraint à res­ter au Ca­na­da, mais il se ré­jouit de sa­voir que le nom de La Ci­té col­lé­giale rayon­ne­ra par de­là l’océan.

« Il y a 40 000 or­phe­lins au Li­ban et nous sommes fiers de pou­voir contri­buer à les ai­der à notre ma­nière. Nous ré­flé­chis­sons à sa­voir si nous al­lons pour­suivre cette ini­tia­tive l’an pro­chain. Il y a dé­jà beau­coup d’en­tre­prises qui nous ont ap­pro­chés avec des or­di­na­teurs que nous pour­rions reconditionner, mais il faut ré­flé­chir pour voir si c’est fai­sable car ce­la né­ces­si­te­rait plus de bé­né­voles et des struc­tures adap­tées pour ac­cueillir tout ce ma­té­riel. Nous re­gar­dons aus­si si nous ne pour­rions pas pour­suivre cette mis­sion vers d’autres pays. On de­vrait en sa­voir da­van­tage fin mai, au re­tour de M. Oneid pour voir comment ce­la s’est pas­sé ».

Pho­to : Cour­toi­sie

Plu­sieurs élèves de La Ci­té col­lé­giale et du se­con­daire ont ai­dé à re­mettre à neuf des or­di­na­teurs qui ont en­suite été en­voyés au Li­ban.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.