L’his­toire se bâ­tit du pré­sent

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE - Jean-ma­rie N’dah Fran­co-ci­té

L’His­toire ne se ré­sume pas aux dates du pas­sé, elle change heu­reu­se­ment au fur et à me­sure que le temps avance. Le 26 jan­vier 2013 est une date que l’on doit main­te­nant ajou­ter à la frise chro­no­lo­gique de l’His­toire du Ca­na­da. En ef­fet, Kathleen Wynne a été élue à la chef­fe­rie du par­ti li­bé­ral à cette date. Elle prend une place dans l’His­toire, car elle est la pre­mière dame à être nom­mée Pre­mière mi­nistre de l’On­ta­rio. Mais qui donc est cette femme qui entre dans l’his­toire du Ca­na­da du jour au len­de­main ?

Kathleen Wynne est née le 21 mai 1953, à Rich­mond Hill, en On­ta­rio. Sa car­rière po­li­tique com­mence en 2003 lors­qu’elle est élue dé­pu­tée à l’As­sem­blée lé­gis­la­tive de l’On­ta­rio dans la cir­cons­crip­tion de Don Val­ley.

Son as­cen­sion est ra­pide. En 2006, elle est nom­mée mi­nistre de l’Édu­ca­tion. Elle est en­suite mi­nistre des Transports, puis du Lo­ge­ment, des Af­faires municipales et des Af­faires autochtones. À vrai dire, elle connaît son apo­gée po­li­tique en jan­vier 2013, en de­ve­nant la pre­mière femme à ac­cé­der au poste de Pre­mière mi­nistre de l’On­ta­rio.

Au fur et à me­sure que le temps avance, l’his­toire de la po­li­tique ca­na­dienne qui a été mar­quée de tout temps par les hommes, évo­lue len­te­ment mais sû­re­ment avec l’ar­ri­vée au plus haut ni­veau du pou­voir de femmes, telles qu’Ali­son Red­ford en Al­ber­ta, Ch­ris­ty Clark en Co­lom­bie bri­tan­nique, Ka­thy Dun­der­dale à Terre-Neuve-et-La­bra­dor, Eva Aa­riak au Nu­na­vut, Pau­line Ma­rois au Qué­bec et main­te­nant, Kathleen Wynne en On­ta­rio.

On peut main­te­nant en­vi­sa­ger qu’un jour vien­dra où toutes les pro­vinces se­ront di­ri­gées par une femme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.