Un rêve par­mi tant d’autres

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE - Florence La­combe-sou­cy Le Som­met In­ter

Un rêve par­mi tant d’autres, un ob­jec­tif à court terme mais plus sou­vent es­pé­ré à long terme. Une dé­mar­ca­tion, un ta­lent ou un na­tu­rel ! Un ap­pel tant at­ten­du. Une chance sur com­bien d’autres... L’offre est plus pe­tite que la de­mande. On parle ici bien sûr du mer­veilleux monde du ci­né­ma. Un do­maine d’ac­ti­vi­té tou­jours po­pu­laire et très fré­quen­té où beau­coup sont ap­pe­lés mais peu sont élus. Com­bien de jeunes filles et de jeunes gar­çons ché­rissent le rêve de de­ve­nir ac­teur ou ac­trice?

Mais ce rêve oblige tout de même une im­pli­ca­tion ab­so­lue de la part des per­sonnes dé­si­reuses et pas­sion­nées qui doivent y mettre le temps, la pa­tience et beau­coup de pré­pa­ra­tion. Jus­te­ment, de nom­breux dé­pla­ce­ments sont exi­gés pour des au­di­tions qui sont si­tuées ha­bi­tuel­le­ment dans les grandes villes comme Ot­ta­wa, To­ron­to ou Montréal. Il existe ce­pen­dant un pro­gramme de ci­né­ma, créé par Marc Bé­lan­ger, un ac­teur re­mar­quable que vous avez sû­re­ment vu dans l’émis­sion de té­lé­vi­sion La pro­messe, à TVA et Fran­coeur, dif­fu­sée sur les ondes de TVO et à la SRC.

Ce pro­gramme per­met à des élèves de la 7ème à la 12ème an­née des écoles ins­crites d’être, pour quelques se­maines, ac­teur/ ac­trice, réa­li­sa­teur/ réa­li­sa­trice, tra­vailleur à la tech­nique ou au­teur(e). En bref, les élèves im­pli­qués doivent écrire un scé­na­rio pour en­suite le sou­mette à M. Bé­lan­ger. Ce­lui-ci vient les ren­con­trer une pre­mière fois et ré­pète avec eux les scènes, comment il les voit, et les guide dans tous les as­pects de la ci­né­ma­to­gra­phie. Les par­ti­ci­pants ont en­suite ap­proxi­ma­ti­ve­ment un mois pour fi­gno­ler le tout avant que M. Bé­lan­ger ne re­vienne mais cette fois-ci, pour tour­ner le film dans les dé­lais d’une jour­née seule­ment ! Les élèves ont le choix de deux en­droits de tour­nage. Une fois le film tour­né, M. Bé­lan­ger s’oc­cupe des ef­fets spé­ciaux et d’as­sem­bler les scènes pour le pro­duit final. À la fin, un ga­la est or­ga­ni­sé avec la pro­jec­tion de tous les films tour­nés et il y a une re­mise de prix dans dif­fé­rentes ca­té­go­ries, telles que « meilleur film ». Ce pro­gramme dé­ver­rouille en quelque sorte la porte qui nous sé­pare de nos rêves. Il ne reste plus qu’à, en­suite, en tour­ner la poi­gnée !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.