La pe­tite his­toire….. de la rue Car­rière…. (avec un ac­cent)

L'Express Ottawa - - SI MA RUE M’ÉTAIT CONTÉE VIE COMMUNAUTAIRE -

La rue Car­rière est une rue bien spéciale pour la fran­co­pho­nie à Or­léans. C’est là où se trouve le Mo­nu­ment de la fran­co­pho­nie (2007) avec son dra­peau fran­co-on­ta­rien blanc et vert qui flotte en per­ma­nence à proxi­mi­té du MIFO (1985), du parc Car­rière (1985) de l’école se­con­daire Gar­neau (1972), de l’école St-Jo­seph (an­cien­ne­ment Léo-D.-Cô­té) (1969).

Cette pe­tite rue ou­verte en 1968 sur le haut de l’es­car­pe­ment, dans le sec­teur Vil­lage d’Or­léans – Les Jar­dins d’Or­léans, re­lie éven­tuel­le­ment le bou­le­vard Bel­court au bou­le­vard Or­léans.

Il est donc tout à fait si­gni­fi­ca­tif que la rue et le parc ad­ja­cent portent le nom d’un émi­nent édu­ca­teur fran­co-on­ta­rien, Lau­rier Car­rière ( 1909- 1982). Di­plô­mé des uni­ver­si­tés d’Ot­ta­wa et de Mon­tréal, il en­seigne à Cur­ran, Ro­ck­land et Sud­bu­ry, di­rige l’école Gar­neau à Ot­ta­wa et est ins­pec­teur d’écoles à Sud­bu­ry, Corn­wall, Ot­ta­wa et Or­léans (1956-70). Pro­fes­seur à l’École nor­male de l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa et au­teur de nom­breux ma­nuels sco­laires, en 1972, il de­vient sous-mi­nistre ad­joint de l’Édu­ca­tion et as­sume la pré­si­dence du Conseil su­pé­rieur des écoles de langue fran­çaise en On­ta­rio. Il a gran­de­ment contri­bué, à un mo­ment clé, au dé­ve­lop­pe­ment d’un sys­tème d’édu­ca­tion fran­co­phone ho­mo­gène de qua­li­té ici et ailleurs à tra­vers l’On­ta­rio.

Lau­rier Car­rière (1909-1982)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.