Le RÉFO exige plus de stages ré­mu­né­rés en fran­çais

L'Express Ottawa - - ACTUALITÉS - Sé­bas­tien Pier­roz se­bas­tien.pier­roz@tc.tc

Quelques heures après le dé­pôt d’un bud­get pro­vin­cial sans au­cune ré­fé­rence à leurs re­ven­di­ca­tions, le Re­grou­pe­ment étu­diant fran­co-on­ta­rien (RÉFO) a te­nu son as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle au Col­lege uni­ver­si­taire Glen­don cette fin de se­maine.

Par­mi les nou­velles pro­po­si­tions of­fi­cia­li­sées par l’or­ga­nisme: dé­ve­lop­per les stages ré­mu­né­rés en fran­çais. «En dis­cu­tant avec les étu­diants, no­tam­ment de la Ci­té col­lé­giale, on s’aper­çoit qu’il y a très peu de stages ré­mu­né­rés en fran­çais, es­time la co­pré­si­dente Ge­ne­viève La­tour. Ce n’est pas une si­tua­tion pos­sible quand on doit fi­nan­cer ses études».

Si le RÉFO af­firme que la res­pon­sa­bi­li­té re­vient aux em­ployeurs, l’idée d’une dis­cus­sion avec les dif­fé­rentes ins­ti­tu­tions post­se­con­daires est do­ré­na­vant à l’ordre du jour.

La cin­quan­taine d’étu­diants réunis à To­ron­to du­rant ces trois jours ont aus­si plan­ché sur un «rayon­ne­ment plus ac­cru chez les an­glo­phones» et de re­va­li­der le pro­ces­sus des États gé­né­raux sur les fai­blesses du sys­tème post­se­con­daire fran­co-on­ta­rien.

L’or­ga­nisme a aus­si pro­fi­té de cette 4e as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle pour re­nou­ve­ler son conseil exé­cu­tif. Bryan Cayouette s’ajoute à Isa­belle Ga­gnon et Ge­ne­vieve La­tour comme co­pré­sident. Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion voit quant à lui l’ar­ri­vée de Die­go Eli­zon­do de l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa et Sa­man­tha Pu­cha­la de l’Uni­ver­si­té Lau­ren­tienne.

(Pho­to: cour­toi­sie)

Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion élu la fin de se­maine der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.