Pro­jet Wind­mill: Jim Wat­son op­ti­miste

L'Express Ottawa - - ACTUALITÉS - Sé­bas­tien Pier­roz se­bas­tien.pier­roz@tc.tc

Le maire d’Ot­ta­wa Jim Wat­son voit d’un bon oeil le pro­jet d’amé­na­ge­ment du sec­teur des îles de la Chau­dière par l’en­tre­prise Wind­mill De­ve­lop­ment.

«La Com­mis­sion de la ca­pi­tale na­tio­nale (CCN), le maire de Ga­ti­neau Maxime Ped­neaud-Jo­bin et moi-même sa­vons tous que c’est un bé­né­fice pour la com­mu­nau­té, a ré­agi le maire, peu après la réu­nion du con­seil. Ce dé­ve­lop­pe­ment va dans le sens de l’aug­men­ta­tion constante de la po­pu­la­tion d’Ot­ta­wa.»

An­non­cé ce mar­di après que l’en­tre­prise eut dé­po­sé les de­mandes de chan­ge­ments de zo­nage, le pro­jet pour­rait être no­va­teur d’après le pre­mier ma­gis­trat. «C’est l’op­por­tu­ni­té de pré­ser­ver l’en­vi­ron­ne­ment et de faire quelque chose d’unique pour la ville, sur le mo­dèle de ce qui a été dé­ve­lop­pé sur le quar­tier Grand­ville Is­land à Van­cou­ver, et le quar­tier de la Dis­til­le­rie de To­ron­to. Nous avons dès lors pris du re­tard.»

Le maire a mal­gré tout dé­cla­ré vou­loir gar­der des es­paces libres au mi­lieu des ré­si­dences, as­su­rant que l’as­pect vert du site se­rait pré­ser­vé.

Se­lon le pre­mier ma­gis­trat, le dé­ve­lop­pe­ment du site a jus­qu’alors pris du re­tard en rai­son no­tam­ment des nom­breux par­te­naires in­hé­rents au dos­sier. «Un pro­jet comme ça des deux cô­tés de la ri­vière, il y a beau­coup de joueurs au­tour de la table.»

Le pro­jet d’un mil­liard$ sur les ter­rains de Dom­tar, entre autres, pré­voit la construc­tion de ré­si­dences, d’es­paces à bu­reaux et de com­merces de dé­tail pour créer une com­mu­nau­té qui pour­rait avoir ac­cès à presque tous les ser­vices à l’in­té­rieur du pro­jet.

Les pre­miers ré­si­dents pourraient conver­ger vers le site ré­amé­na­gé en 2016, avait fait sa­voir l’en­tre­prise. L’ado­les­cent de 18 ans, ar­rê­té sur la pe­louse d’une ré­si­dence de la pro­me­nade Es­prit à Or­léans mar­di à la suite du meurtre d’une femme de 49 ans dans une ré­si­dence de la rue St-Bru­no, doit ré­pondre de­vant la jus­tice.

Au mo­ment où nous met­tons ces in­for­ma­tions sous presse, Ch­ris­to­pher Go­din de­vait com­pa­raître mer­cre­di ma­tin sous un chef de meurtre au pre­mier de­gré. Si l’in­for­ma­tion n’a pas été confir­mée en­core of­fi­ciel­le­ment, la vic­time pour­rait être sa mère.

La femme avait été re­trou­vée sans vie mar­di en dé­but d’après-mi­di, la gorge tran­chée se­lon les pre­mières ex­pli­ca­tions des am­bu­lan­ciers-pa­ra­mé­dics.

Les po­li­ciers ont im­mé­dia­te­ment dres­sé un pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té à leur ar­ri­vée sur les lieux, me­nant une vé­ri­table chasse à l’homme pour fi­na­le­ment abou­tir à l’ar­res­ta­tion.

Le calme ha­bi­tuel n’est fi­na­le­ment re­ve­nu qu’en fin d’après-mi­di dans le quar­tier.

Les ré­si­dents d’Ava­lon, quar­tier prin­ci­pa­le­ment consti­tué de mai­sons uni­fa­mi­liales, ont été se­coués. «Il est gé­né­ra­le­ment calme, a dé­cla­ré Gur­meet Rei , un voi­sin . J’ai peur main­te­nant. De­puis que j’ai en­ten­du par­ler de cette femme à Bar­rha­ven (ndlr, une ré­si­dente avait été as­sas­si­née dans le quar­tier en dé­but d’an­née), j’ai été ef­frayé. Mais ja­mais je n’au­rais pen­sé que ce­la pou­vait se pro­duire dans le quar­tier»

Une tra­vailleuse de l’en­tre­prise pos­tale UPS a dit qu’elle ve­nait de faire une li­vrai­son à do­mi­cile sur la rue St-Bru­no hier. «J’avais l’ha­bi­tude de li­vrer ses four­ni­tures d’ar­ti­sa­nat tout le temps. Je l’ai juste vu hier, je suis cho­quée.»

(Pho­to: ar­chives)

Le maire d’Ot­ta­wa Jim Wat­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.