Des bornes de re­charge à Fran­co-Cité

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE - Sé­bas­tien Pier­roz se­bas­tien.pier­roz@tc.tc

Faire des élèves des ci­toyens sen­si­bi­li­sés à l’en­vi­ron­ne­ment. La Jour­née de la Terre mar­di a été l’oc­ca­sion de rap­pe­ler l’ob­jec­tif, et no­tam­ment à l’École se­con­daire ca­tho­lique Fran­co-Cité.

Deux bornes de re­charge ont été inau­gu­rées le jour même à proxi­mi­té du ter­rain de sta­tion­ne­ment de l’école. L’ins­tal­la­tion es­ti­mée à 44 000 $ se­lon le Con­seil des écoles ca­tho­liques du Centre-Est (CECCE), vise en pre­mier lieu à ac­cueillir plus de 500 vé­hi­cules par an.

«On n’au­rait pas fait ça dans n’im­porte quelle école, sou­ligne Natalie La­vigne, conseillère en dé­ve­lop­pe­ment du­rable. Mais les tra­vaux d’ex­ca­va­tion de­meu­raient à Fran­coCi­té fa­vo­rables. De plus, l’école est si­tuée non loin de l’Hô­pi­tal d’Ot­ta­wa, ce qui est sus­cep­tible d’of­frir un acha­lan­dage im­por­tant.»

Mais l’in­té­rêt pour le CECCE est aus­si beau­coup plus large. «C’est un en­ga­ge­ment mo­ral. Il se­rait ir­res­pon­sable pour un con­seil sco­laire d’igno­rer les en­jeux de so­cié­té dont nous fai­sons face en ce mo­ment.»

Il s’agit dès lors de se confor­mer aux nou­velles lignes du mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion en place de­puis 2010. Celle-ci vise à rendre l’édu­ca­tion en­vi­ron­ne­men­tale om­ni­pré­sente dans les écoles. Des di­rec­tives des­quelles a dé­cou­lé la cer­ti­fi­ca­tion en­vi­ron­ne­men­tale de l’or­ga­nisme Éco-École, ba­sée à To­ron­to.

«Chaque école doit s’ins­crire et la cer­ti­fi­ca­tion est éva­luée chaque an­née, ex­plique Mme La­vigne. Ac­tuel­le­ment 1800 écoles ont cette cer­ti­fi­ca­tion à tra­vers la pro­vince. Au CECCE, nous en avions six en 2012, seize l’an pas­sé et vingt-six cette an­née, le tout sur les cin­quante écoles de notre con­seil.»

Plu­sieurs élèves des cours de sciences en­vi­ron­ne­men­tales, de mé­ca­niques et d’élec­tri­ci­té de Fran­co-Cité et du Centre pro­fes­sion­nel et tech­nique Min­to étaient d’ailleurs pré­sents pour l’inau­gu­ra­tion. Par­mi eux: Ma­rie La­fon­taine et Da­niel Laframboise, élèves tous les deux en douzième an­née à Fran­co-Cité.

«Des voi­tures qui ne pro­duisent au­cun ef­fet de serre, c’est peut-être ce qu’on a be­soin au­jourd’hui», a tran­ché Da­niel. La pré­sence de plu­sieurs voi­tures élec­triques lors de l’évé­ne­ment, ca­pots ou­verts, a sus­ci­té l’in­té­rêt de sa ca­ma­rade. «C’était ef­fec­ti­ve­ment la pre­mière fois que je voyais des voi­tures élec­triques.»

«Une sel­fie pour la Terre» au CEPEO

Du cô­té du Con­seil des écoles pu­bliques de l’Est de l’On­ta­rio (CEPEO), la Jour­née de la Terre n’a pas ri­mé comme l’an pas­sé avec un mé­ga ras­sem­ble­ment de qua­si­ment 1000 élèves sur la Col­line du Par­le­ment.

«On vou­lait cette an­née prou­ver notre en­ga­ge­ment en­vi­ron­ne­men­tal sur les mé­dias so­ciaux», a fait sa­voir le Xon­seil. Les élèves étaient ain­si in­vi­tés à pos­ter «Une sel­fie pour la Terre» via leur compte Fa­ce­book ou Twit­ter. Avec l’idée de dé­mon­trer un peu d’ori­gi­na­li­té pour illus­trer leur at­ta­che­ment à l’en­vi­ron­ne­ment.

(Pho­to: Sé­bas­tien Pier­roz)

Les élèves Da­niel Laframboise et Ma­rie La­fon­taine et cer­tains membres du CECCE lors de l’inau­gu­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.