SPAF 2014 : De La Salle prouve qu’elle est ir­rem­pla­çable !

L'Express Ottawa - - VIE COMMUNAUTAIRE - Ga­nise Cler­mont De La Salle

Re­con­nue comme étant la seule école fran­co­phone en On­ta­rio ayant un pro­gramme ar­tis­tique, l’École se­con­daire pu­blique De La Salle n’est pas sans conti­nuel­le­ment rap­pe­ler à ses élèves l’im­por­tance de vivre plei­ne­ment leur pas­sion.

Nom­breux sont les spec­tacles qui s’y offrent chaque an­née : concerts de chant et de mu­sique, spec­tacles de danse, sans oublier les pres­ta­tions met­tant en ve­dette, non seule­ment le ta­lent des élèves du pro­gramme ar­tis­tique (le Centre d’Ex­cel­lence Ar­tis­tique), mais aus­si ce­lui de tout De La Sal­lien et De La Sal­lienne dé­si­rant y par­ti­ci­per. Alors que les élèves se­niors se préparent à af­fron­ter la tran­si­tion entre le se­con­daire et les études post­se­con­daires, De La Salle leur offre plu­sieurs op­por­tu­ni­tés de va­lo­ri­ser leur ca­pa­ci­té ar­tis­tique. L’une d’entre elles est le SPAF, c’est-à-dire le spec­tacle pour ai­der les fi­nis­sants, qui a lieu, ha­bi­tuel­le­ment, vers le dé­but de l’an­née.

« C’est un spec­tacle à grand dé­ploie­ment », sou­ligne Ca­the­rine Corriveau, élève se­nior et di­rec­trice ar­tis­tique du spec­tacle de 2014, lors d’une en­tre­vue avant la pres­ta­tion.

« Il est mon­té par les élèves et pour les élèves […]. Le but de ce­lui-ci est que les pro­fits servent to­ta­le­ment aux dou­zièmes, que ce soit pour les coûts du bal de fi­nis­sant, de la gra­dua­tion ou autres ».

SPAF ne re­lève pas des élèves du CEA, mais n’em­pêche qu’il pré­sente une pa­no­plie d’ha­bi­le­tés ar­tis­tiques : art mé­dia­tique, art visuel, danse, mu­sique et plus.

Chaque an­née, un thème ras­sem­bleur pour SPAF est éla­bo­ré par son co­mi­té. Pour ce­lui de 2014, l’idée d’un cirque des an­nées 20 avait été pro­po­sée et, se­lon la di­rec­trice ar­tis­tique, les per­for­mances ont été im­pres­sion­nantes : « On a eu une très belle éner­gie, une belle par­ti­ci­pa­tion de la part des élèves de douzième an­née et beau­coup de di­ver­si­té cultu­relle et ar­tis­tique. C’était vrai­ment beau à voir. On a re­çu beau­coup de sup­port de la part de l’école ».

Plus d’une qua­ran­taine d’élèves a mis la main à la pâte en contri­buant soit au spec­tacle comme tel ou à la pro­mo­tion de ce­lui-ci. De plus, les étu­diants ont tra­vaillé avec des ar­tistes pro­fes­sion­nels. La pres­ta­tion a été énor­mé­ment ac­cla­mée par une au­dience sa­tis­faite de la qua­li­té du spec­tacle.

SPAF 2014 a mis en re­lief l’es­prit qui do­mine à De La Salle : l’ex­cel­lence dans tout, une va­leur dont s’im­prègnent les élèves.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.