Ka­ven Be­noît vic­time d’un re­tour pré­ci­pi­té

L'Express - - SPORTS - JO­NA­THAN HABASHI jo­na­than.habashi@tc.tc

MO­TO­CROSS. Ga­by Ma­len­fant n’est pas le seul ath­lète de la ré­gion à de­voir com­po­ser avec une sé­rieuse bles­sure par les temps qui courent. Une frac­ture de la che­ville droite qui tarde à gué­rir em­pêche ac­tuel­le­ment Ka­ven Be­noît de par­ti­ci­per au cham­pion­nat ca­na­dien de mo­to­cross.

Après avoir pris part à la pre­mière manche du cir­cuit na­tio­nal, à Kam­loops, Be­noît a été contraint de dé­cla­rer for­fait pour les épreuves de Prince George, de Cal­ga­ry et de Re­gi­na. Le pi­lote de Notre-dame-du-bon-conseil es­père ef­fec­tuer un re­tour le 9 juillet, lors de l’étape qui au­ra lieu à Court­land.

« Je croyais que ma che­ville tien­drait le coup lors de la pre­mière manche, mais ça n’a pas été le cas. Je n’étais pas com­plè­te­ment gué­ri. C’était un re­tour ris­qué et un peu pré­ci­pi­té. J’ai donc dé­ci­dé de m’ac­cor­der quelques se­maines de re­pos pour lais­ser ma bles­sure gué­rir», a ex­pli­qué Be­noît.

Be­noît traîne cette bles­sure de­puis le mois de jan­vier der­nier, alors qu’il par­ti­ci­pait à une com­pé­ti­tion in­té­rieure en Allemagne.

« D’ha­bi­tude, une frac­ture de la che­ville né­ces­site une conva­les­cence de quatre à six mois. Moi, j’ai ar­rê­té l’en­traî­ne­ment pen­dant seule­ment deux mois. Ce n’était pas assez », a ad­mis l’ath­lète de 28 ans.

À sa pre­mière sai­son dans la classe MX1, l’an der­nier, Be­noît a sur­pris bien des ob­ser­va­teurs en ter­mi­nant au troi­sième rang du clas­se­ment gé­né­ral. Le membre de l’équipe pro­fes­sion­nelle KTM vi­sait de rem­por­ter le cham­pion­nat cette sai­son, un ob­jec­tif sur le­quel il doit main­te­nant faire une croix. Ayant pris la sixième place au com­bi­né à Kam­loops, il est dé­sor­mais re­lé­gué en 20e po­si­tion au clas­se­ment.

« J’es­père être ré­ta­bli quand le cham­pion­nat ar­ri­ve­ra dans l’est du pays, mais je ne pren­drai au­cun risque si je ne suis pas prêt. La course que je ne veux ab­so­lu­ment pas man­quer, c’est celle de Bon-conseil, le 16 juillet. C’est mon nou­vel ob­jec­tif », a in­di­qué le double cham­pion ca­na­dien dans la classe MX2 en 2014 et 2015.

Cette bles­sure re­pré­sente d’ailleurs un mal pour un bien pour Be­noît, qui peut ain­si tra­vailler sur la piste de Notre-dame-du-bon-conseil. Choi­si pour ac­cueillir la sixième étape du cham­pion­nat ca­na­dien qui de­vait ini­tia­le­ment avoir lieu à Ul­ver­ton, le cir­cuit cen­tri­cois doit su­bir d’im­por­tants chan­ge­ments afin de ré­pondre aux exi­gences na­tio­nales.

«J’aide la gang. On a dé­jà ef­fec­tué beau­coup de chan­ge­ments, mais ce n’est pas ter­mi­né. Tant les cou­reurs que les spec­ta­teurs vont en avoir pour leur ar­gent. On a ap­por­té 400 tonnes de sable à bé­ton, un sable fin qui va don­ner une touche spé­ciale au cir­cuit. Il va y avoir beau­coup de dé­pas­se­ments dans cette sec­tion. On a aus­si mo­di­fié quelques sauts. Les spec­ta­teurs se­ront si­tués très proches de l’ac­tion. Ce se­ra une ex­pé­rience spec­ta­cu­laire pour eux », a ra­con­té Be­noît.

Pen­dant ce temps, Tim Trem­blay, de Saint-cyrille-de-wen­do­ver, dis­pute sa pre­mière sai­son com­plète dans la ca­té­go­rie MX1. Au terme des trois pre­mières tranches du cham­pion­nat ca­na­dien, le pi­lote de 30 ans oc­cupe le dixième rang du clas­se­ment gé­né­ral.

«Je­ne­crois­pas­que­tim­soit­sa­tis­fait,ca­ril s’at­ten­dait à faire en­core mieux. Il a su­bi un bris mé­ca­nique lors de la pre­mière manche, mais ça c’est mieux pas­sé lors de deux étapes sui­vantes. C’est toute une adap­ta­tion pour lui, sur­tout qu’il n’est pas ha­bi­tué de pi­lo­ter sur les cir­cuits dans l’ouest du pays. Je suis convain­cu qu’il va pro­gres­ser à me­sure que la sai­son va avan­cer », a af­fir­mé Ka­ven Be­noît.

Com­po­sé de dix étapes, le cham­pion­nat ca­na­dien de mo­to­cross se pour­sui­vra jus­qu’au 13 août.

(Pho­to gra­cieu­se­té James Lis­si­more)

Ka­ven Be­noît

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.