L’école ré­in­ven­tée au Col­lège Saint-ber­nard

L'Express - - ACTUALITÉS - GHYS­LAIN BER­GE­RON ghys­lain.ber­ge­ron@tc.tc

ÉDU­CA­TION. Le Col­lège Saint-ber­nard a dé­voi­lé le 28 août der­nier sa nou­velle zone in­no­vante, un concept unique à Drum­mond­ville qui lui per­met plus que ja­mais de ré­pondre aux be­soins des élèves.

Le Col­lège Saint-ber­nard (CSB) a lit­té­ra­le­ment en­tre­pris un vi­rage à 180 de­grés le­quel vise les étu­diants ins­crits au pro­gramme sport/arts (PSA) de se­con­daire 1,2 et 3.

Une cen­taine de per­sonnes étaient réunies pour l’inau­gu­ra­tion de la nou­velle Zone in­no­vante Ca­ni­mex. C’est le mé­cène Ro­ger Du­bois, pré­sident de Ca­ni­mex, qui s’est im­pli­qué fi­nan­ciè­re­ment à fond dans le pro­jet. Le nou­vel en­vi­ron­ne­ment contem­po­rain et sti­mu­lant, ba­sé sur un concept de classe fa­vo­ri­sant un ap­pren­tis­sage per­son­na­li­sé, est de type col­la­bo­ra­tif. Le di­rec­teur gé­né­ral du CSB, Do­mi­nic Gué­vin, était très fier de dé­voi­ler les ins­tal­la­tions.

«L’édu­ca­tion a évo­lué et en ins­tau­rant cette zone, on s’as­sure d’être de­vant. On aime mieux être les pre­miers que les der­niers. Peu d’écoles peut se van­ter d’avoir un tel es­pace d’en­sei­gne­ment au Qué­bec. Ce qui est mer­veilleux, c’est de voir que tout le monde a em­bar­qué », a-t-il ex­pri­mé, en ajou­tant que la zone per­met­tra aus­si aux jeunes de dé­ve­lop­per leur au­to­no­mie.

Ou­bliez les pu­pitres tra­di­tion­nels, les ta­bleaux et le chan­ge­ment de classe à cha­cune des pé­riodes. Dans la zone in­no­vante, les étu­diants tra­vaille­ront sur des tables hautes et basses et des comp­toirs. Des salles avec des sacs de pois (bean bag) et des di­vans per­met­tront à l’élève de tra­vailler dans un en­vi­ron­ne­ment pro­pice à la concen­tra­tion. Ils pour­ront même uti­li­ser les vi­trines comme ta­bleau avec des mar­queurs. « On a fait une belle dé­cou­verte quand on a ef­fec­tué les ré­no­va­tions. Le pla­fond est deux mètres plus haut que ce qu’on croyait, ça donne une tout autre di­men­sion à ces lieux de tra­vail avec la cha­leur qu’ap­portent les lattes de bois au pla­fond », a ajou­té M. Gué­vin.

Phi­lippe Pi­card, di­rec­teur des ser­vices pé­da­go­giques, a ex­pli­qué le fonc­tion­ne­ment de la zone in­no­vante.

« L’élève est maître de son ho­raire. Par exemple, si l’étu­diant sait qu’il man­que­ra deux jours d’école en rai­son d’un tour­noi ou d’une com­pé­ti­tion, il peut pla­ni­fier ses tra­vaux et s’avan­cer dans ses de­voirs. De plus, son en­sei­gnant peut mieux l’en­ca­drer. Avec cette in­no­va­tion, on a abat­tu des murs, tant au sens phy­sique que fi­gu­ré », a-t-il dé­cla­ré. « Peu d’écoles peut se van­ter d’avoir un tel es­pace d’en­sei­gne­ment au Qué­bec ». - Do­mi­nic Gué­vin

Une phase deux est pré­vue, mais se­lon le di­rec­teur gé­né­ral Do­mi­nic Gué­vin, ce se­ra une tout autre di­rec­tion qui se­ra ex­plo­rée.

Ro­ger Du­bois et son en­tre­prise de­viennent des par­te­naires ma­jeurs dans un pro­jet no­va­teur en édu­ca­tion. Éga­le­ment par­te­naires, l’union-vie, Set­lakwe et la Fon­da­tion du Col­lège Saint-ber­nard s’im­pliquent à titre de par­te­naires d’es­paces dans la Zone in­no­vante Ca­ni­mex.

(Photo - Ghys­lain Ber­ge­ron)

Phi­lippe Pi­card, di­rec­teur des ser­vices pé­da­go­giques au CSB, Jean Four­nier, pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du CSB, Ro­ger Du­bois, pré­sident du Groupe Ca­ni­mex, Mi­ckael Set­lakwe, Set­lakwe meubles, Alexandre Cus­son, maire de Drum­mond­ville, Ch­ris­tian Mer­cier, Union-vie et Do­mi­nic Gué­vin, di­rec­teur gé­né­ral du CSB.

Ghys­lain Ber­ge­ron)

La Zone in­no­vante Ca­ni­mex est un en­droit sti­mu­lant pour l’élève.(photo

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.