La mu­sique tra­di­tion­nelle au goût du jour

L'Express - - CULTURE - JO­SYANE CLOU­TIER jo­syane.clou­tier @tc.tc

CULTURE. Si, pour plu­sieurs, la place de la mu­sique tra­di­tion­nelle est ré­ser­vée à la Bot­tine Sou­riante et aux Soi­rées ca­na­diennes, trois jeunes Drum­mond­vil­lois ont dé­ci­dé de lui re­don­ner ses lettres de no­blesse.

La flû­tiste Sis­si-ca­the­rine Mi­chaud, le gui­ta­riste Samuel Royer-le­gault et le vio­lo­niste Ga­briel Vincent Beau­doin ont for­mé le groupe de mu­sique Pleine Lune il y a en­vi­ron un an. Tout a com­men­cé lorsque les trois jeunes adultes ont com­men­cé à tra­vailler au Vil­lage qué­bé­cois d’an­tan, haut lieu de la mu­sique tra­di­tion­nelle dans la ré­gion. « On ne sait plus trop com­ment on s’est ra­mas­sés à jouer en­semble », avoue Samuel Royer-le­gault avec un pe­tit rire.

Quoi­qu’il en soit, les trois mu­si­ciens ont eu un coup de coeur et ont com­men­cé à ré­pé­ter en­semble et ce, même si leurs ex­pé­riences mu­si­cales sont très va­riées : Samuel Royer-le­gault, par exemple, vient du mi­lieu rock mé­tal (un 180 de­grés plu­tôt in­té­res­sant, d’ailleurs).

POUR LE TROI­SIÈME ÂGE, LA MU­SIQUE TRA­DI­TION­NELLE ?

Sur ce point, les trois mu­si­ciens sont d’ac­cord : le sté­réo­type comme quoi la mu­sique tra­di­tion­nelle égale né­ces­sai­re­ment le ta­page de pieds des Soi­rées ca­na­diennes n’a plus sa place. « Les gens qui s’y connaissent moins ne le voient pas, mais dans le mi­lieu tra­di­tion­nel, il y a beau­coup de jeunes », ex­plique Ga­briel Vincent Beau­doin d’un ton convain­cu.

«De toute fa­çon, n’im­porte qui peut faire n’im­porte quoi en mu­sique », es­time Sis­si-ca­the­rine Mi­chaud.

Ce type de mu­sique ne cesse d’évo­luer. « C’est un peu contra­dic­toire, mais plus ça va, plus la mu­sique tra­di­tion­nelle prend un tour­nant contem­po­rain. L’ins­tru­men­ta­tion pro­gresse énor­mé­ment et les ar­ran­ge­ments ul­tra-per­fec­tion­nés n’ont rien à voir avec les vio­lo­neux des an­nées 20 », com­mente le vio­lo­niste d’un air sans ré­plique.

LES PRO­JETS DE PLEINE LUNE

Si le groupe est re­la­ti­ve­ment jeune, les idées foi­sonnent chez les trois mu­si­ciens. « On a comme pro­jet de sor­tir un al­bum avec des chan­sons ori­gi­nales d’ici un ou deux ans. Nous avons dé­jà com­men­cé à com­po­ser », confie Sis­si-ca­the­rine Mi­chaud. D’ailleurs, la norme au sein du mi­lieu est plus de re­prendre des chan­sons et de les adap­ter se­lon la si­gna­ture per­son­nelle des mu­si­ciens, une ten­dance qui tend à s’es­tom­per de plus en plus, se­lon les Drum­mond­vil­lois.

Tou­te­fois, n’en­re­gistre pas avec une grande com­pa­gnie qui veut : étant tous aux études, leurs moyens sont li­mi­tés. L’op­tion d’un stu­dio à la mai­son est donc la plus plau­sible pour l’ins­tant. « En fait, Pleine Lune est quelque chose qu’on dé­ve­loppe en même temps que nos études. Nous avons une vi­sion à long terme, mais rien n’est en­core pré­cis », dé­voile Ga­briel Vincent Beau­doin.

Pleine Lune ou­vri­ra la deuxième édi­tion du fes­ti­val l’ac­tion d’trad, le 13 oc­tobre pro­chain, à la Salle le Royal. CULTURE. Dès sep­tembre, Les Gos­pan­gels fe­ront place aux chan­teurs de 50 ans et plus avec la créa­tion d’un nou­veau choeur gos­pel.

Les Pro­duc­tions Al­fred sont donc à la re­cherche de chan­teurs de 50 ans et plus pour faire par­tie de leur nou­veau choeur. Les chan­teurs pour­ront dé­cou­vrir un ré­per­toire éner­gique sous la di­rec­tion d’un chef de choeur ex­pé­ri­men­té. Les ré­pé­ti­tions ont lieu le mer­cre­di de 19 h à 21 h. La date li­mite pour s’ins­crire est le 15 sep­tembre.

Les Gos­pan­gels, en­semble vo­cal com­po­sé de cho­ristes âgés entre 12 et 35 ans, existent dé­jà de­puis plus de 20 ans. Ils cu­mulent au-de­là d’une soixan­taine d’en­ga­ge­ments par­tout au ni­veau na­tio­nal.

Les gens qui ont en­vie de vivre des ex­pé­riences uniques avec un groupe cha­leu­reux ont jus­qu’au 15 sep­tembre pour s’ins­crire. Les ré­pé­ti­tions ont lieu tous les jeu­dis de 18 h 30 à 21 h.

La Re­lève, c’est un groupe de jeunes âgés entre 8 et 16 ans qui ont un in­té­rêt pour le chant et qui dé­si­rent le dé­ve­lop­per. Tout au long de leur che­mi­ne­ment, ils ap­prennent les ru­di­ments du chant cho­ral et conso­lident ces ap­pren­tis­sages en vue d’une pres­ta­tion de­vant pu­blic. Les ré­pé­ti­tions ont lieu tous les mar­dis de 18 h 30 à 20 h 30. Les ins­crip­tions se­ront ou­vertes jus­qu’au 30 sep­tembre. Au­cune au­di­tion. L’ad­mis­sion est as­su­rée.

(Photo – Jo­syane Clou­tier)

Pleine Lune est com­po­sé de Sis­si-ca­the­rine Mi­chaud, de Ga­briel Vincent Beau­doin et de Samuel Royer-le­gault.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.