Brock : une éli­mi­na­tion dif­fi­cile à ac­cep­ter

L'Express - - SPORTS - JO­NA­THAN HABASHI jo­na­than.habashi@tc.tc

BA­SE­BALL. Ce n’est ja­mais fi­ni tant que ce n’est pas fi­ni, a dit le lé­gen­daire Yo­gi Ber­ra. Le Brock l’a ap­pris à ses dé­pens dans la sé­rie quart de fi­nale l’op­po­sant au Lau­rier.

Ren­ver­sée 5-4, ven­dre­di soir, au Stade Ré­mi-de­shaies de Vic­to­ria­ville, la for­ma­tion drum­mond­vil­loise est donc éli­mi­née en quatre par­ties dans cette sé­rie trois-de-cinq. La ba­taille cen­tri­coise avait pour­tant com­men­cé sur les cha­peaux de roue pour la troupe du joueur-en­traî­neur Ma­thieu Au­det, vic­to­rieuse 16-2 dans le pre­mier duel.

Pour un deuxième match consé­cu­tif, le Brock a tou­te­fois échap­pé une avance face à un ad­ver­saire co­riace et ne s’avouant ja­mais vain­cu. Me­nant 4-0 après quatre manches, les Drum­mond­vil­lois sem­blaient en voie de pro­vo­quer un match ul­time lors­qu’ils ont al­loué cinq points après deux re­traits en 6e manche. Une confu­sion à l’avant-champ, une balle pas­sée et quatre buts sur balles ont ou­vert la porte aux Vic­to­ria­villois.

En re­lève au par­tant Hu­go Cy­renne, Ma­thieu Ga­gnon a été in­ca­pable de stop­per l’hé­mor­ra­gie. Dans le camp du Lau­rier, Bob­by Houle a joué aux hé­ros. En per­çant l’avant-champ, son coup sûr a pro­duit deux points, dont ce­lui de la vic­toire. «À 4-0, on sen­tait qu’on avait le vent dans les voiles. On était exac­te­ment là où on vou­lait être, mais les choses ont mal tour­né par la suite. Quelque part, on s’est bat­tus nous-mêmes », n’a pu que consta­ter Ma­thieu Au­det.

« Au ba­se­ball, les buts sur balles ne par­donnent pas. Il au­rait fal­lu une meilleure per­for­mance de notre re­lève, mais il faut aus­si don­ner le cré­dit à Vic­to­ria­ville. Ils ont été plus pa­tients au bâ­ton que nous », a ajou­té l’ath­lète de 28 ans.

Cham­pions des séries éli­mi­na­toires à deux re­prises dans la Ligue de ba­se­ball se­nior de la Val­lée-des-forts, les Drum­mond­vil­lois n’au­ront donc pas été en me­sure de ré­pé­ter l’ex­ploit à leur pre­mière cam­pagne dans la Ligue de ba­se­ball se­nior ma­jeur de Qué­bec. En saison ré­gu­lière, le Brock (17-9) avait pour­tant de­van­cé le Lau­rier (1214) au clas­se­ment.

«C’est très dif­fi­cile à ac­cep­ter. Les gars sont ex­ces­si­ve­ment dé­çus. On te­nait à re­ve­nir jouer ce cin­quième match de­vant nos par­ti­sans. C’est un ré­sul­tat en de­çà de nos at­tentes et de nos ob­jec­tifs. Mal­gré tout, on sort de cette sé­rie la tête haute. On n’a pas né­ces­sai­re­ment mal joué, mais on a échap­pé deux matchs qu’on au­rait dû ga­gner », a sou­li­gné Au­det.

Le joueur-en­traî­neur du Brock a éga­le­ment sa­lué la pres­ta­tion du vé­té­ran Syl­vio Fré­chette. À 43 ans, l’in­fa­ti­gable joueur d’avant-champ a de nou­veau été le prin­ci­pal lea­der de l’équipe cette saison.

«Syl­vio a en­core une fois été ma­gis­tral en séries. Il nous ap­porte tel­le­ment, tant sur le ter­rain qu’en de­hors. C’est un grand exemple pour cha­cun d’entre nous. Il est plus en forme que ja­mais. Il semble ra­jeu­nir avec les an­nées. C’est pour­quoi je suis convain­cu qu’il va re­ve­nir l’an pro­chain. Chaque an­née qu’il joue, il ins­pire d’autres jeunes joueurs de ba­se­ball. »

En ce qui concerne la dé­ci­sion de for­mer deux équipes de ba­se­ball se­nior à Drum­mond­ville, le Du­quar­tier ser­vant de club-école au Brock, Au­det a dres­sé un bi­lan po­si­tif de cette pre­mière ex­pé­rience. « C’était une ac­tion ju­di­cieuse, même si on a man­qué de pro­fon­deur une fois ren­dus en séries. L’im­por­tant, c’est que ça per­met à plus de joueurs de la ré­gion de pra­ti­quer le ba­se­ball. On va donc conti­nuer avec le même mo­dèle l’an pro­chain, mais on va ac­cen­tuer le re­cru­te­ment. On veut avoir plus de pro­fon­deur au mon­ti­cule. »

(Photo d’archives, Ghys­lain Ber­ge­ron)

Ma­thieu Au­det

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.