Une pro­gram­ma­tion écla­tée pour la Fête de la mu­sique

L'Express - - CULTURE - JOSYANE CLOU­TIER josyane.clou­tier@tc.tc

CULTURE. « Ce ne se­ra pas un après-mi­di pour faire du ha­mac », es­time Steve Veilleux, le di­rec­teur ar­tis­tique de la troi­sième Fête de la mu­sique qui se dé­rou­le­ra le 1er oc­tobre pro­chain.

« Je ne pense pas qu’on va man­quer d’ani­ma­tion cette jour­née-là», croit le di­rec­teur ar­tis­tique.

En ef­fet, quatre scènes dé­diées à des styles mu­si­caux dif­fé­rents se­ront pro­po­sées aux Drum­mond­vil­lois : l’es­pace Dé­cou­vertes à la place Saint-fré­dé­ric pour les ar­tistes lo­caux, l’es­pace Hank-williams à l’angle des rues Brock et Cock­burn consa­cré au coun­try, l’es­pace Gas­ton-man­de­ville pour la mu­sique qué­bé­coise, coin rues du Pont et Hé­riot, et l’es­pace rock’n’roll Chuck-ber­ry, in­ter­sec­tion He­riot et Cock­burn.

«Je vou­lais tou­cher plus de ra­coins mu­si­caux et ajou­ter plus de va­rié­tés. C’est aus­si im­por­tant qu’il y ait plus d’in­ter­ac­tions avec le pu­blic », ex­plique Steve Veilleux. Au to­tal, la Fête de la mu­sique im­plique une soixan­taine d’ar­tistes de tous les mi­lieux.

De plus, un es­pace AXART se­ra ajou­té cette an­née. Jeunes et moins jeunes pour­ront y des­si­ner un arbre ins­pi­ré par leur style mu­si­cal fa­vo­ri à l’aide d’une sta­tion mu­nie d’un té­lé­phone in­tel­li­gent. « On vou­lait in­clure AXART, et je pense que c’est la meilleure fa­çon de faire dé­cou­vrir cet en­droit aux Drum­mond­vil­lois », avance Steve Veilleux.

Chaque es­pace au­ra éga­le­ment droit à son porte-pa­role : Da­vid Jal­bert se­ra donc res­pon­sable de la mu­sique qué­bé­coise, le Drum­mond­vil­lois Pas­cal Al­lard, du coun­try, Pas­cal Du­four du groupe Les Res­pec­tables s’oc­cu­pe­ra (sans grande sur­prise) du vo­let rock’n’roll et Jean-fran­çois Du­bé, de Noir Si­lence, se­ra à l’es­pace Dé­cou­vertes avec les ar­tistes lo­caux.

Ce der­nier n’a d’ailleurs pas hé­si­té à se joindre à la Fête de la mu­sique lorsque Steve Veilleux l’a ap­pro­ché. « Steve a pe­sé sur le bon pi­ton en me par­lant de dé­cou­vertes, ri­gole-t-il. On a be­soin de sang nou­veau, de nou­velles créa­tions. La mu­sique est très liée à notre culture et il ne faut pas que ça dis­pa­raisse. Il faut gar­der cette iden­ti­té-là, et ça, ça se passe avec les nou­veaux au­teurs-com­po­si­teurs-in­ter­prètes. »

En plus des per­for­mances mu­si­cales, le sta­tion­ne­ment de la Place du centre, sur la rue Brock, se­ra trans­for­mé en coin pour les en­fants avec des spec­tacles clow­nesques et des ma­quillages. La danse afri­caine, le gum­boot et des ate­liers de per­cus­sions vien­dront éga­le­ment ryth­mer la place Fré­dé­rick-george-he­riot. De plus, le groupe de mu­sique tra­di­tion­nelle Pleine Lune cir­cu­le­ra dans les rues afin de don­ner en­vie aux pas­sants de ta­per du pied.

Un ras­sem­ble­ment, dont la na­ture a été gar­dée secrète au cours de la confé­rence de presse, au­ra éga­le­ment lieu à la place Saint-fré­dé­ric vers la fin de l’après-mi­di. « Ça va être une belle sur­prise », as­sure Steve Veilleux.

Les fes­ti­vi­tés se pour­sui­vront dans qua­torze res­tau­rants du centre-ville à par­tir de 17 h 30.

JOUR­NÉES DE LA CULTURE

Plu­sieurs évé­ne­ments à sa­veur cultu­relle se dé­rou­le­ront lors des Jour­nées de la culture, du 29 sep­tembre au 1er oc­tobre. Au me­nu : un té­moi­gnage de Ro­bert Pa­ré concer­nant le re­tra­çage d’un aïeul, un ate­lier consa­cré aux jeunes ama­teurs de bandes des­si­nées et un autre à la créa­tion lit­té­raire, une per­for­mance du groupe de cho­ristes Choeur Bel­la Voce et le concert de mu­sique clas­sique Opus jeunes vir­tuoses.

(Pho­to Josyane Clou­tier)

C’est Steve Veilleux qui oc­cupe le poste de di­rec­teur ar­tis­tique pour la Fête de la mu­sique du1er oc­tobre pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.