Bri­ga­diers sco­laires : dé­but de moyens de pres­sion à Drum­mond­ville

L'Express - - ACTUALITÉS - JEAN-PIERRE BOIS­VERT jean-pierre.bois­vert@tc.tc

Tou­jours en attente d’une pre­mière conven­tion col­lec­tive après plus d’un an de tra­vaux, les bri­ga­diers sco­laires de Drum­mond­ville ont en­ta­mé des moyens de pres­sion la se­maine der­nière.

En ef­fet, de­puis jeu­di der­nier, ils portent au tra­vail des vestes de sé­cu­ri­té à l’ef­fi­gie de leur syn­di­cat. Dans les pro­chains jours, ils com­men­ce­ront aus­si à por­ter des bras­sards rap­pe­lant qu’ils sont tou­jours en né­go­cia­tion. De plus, ils lancent au­jourd’hui une pu­bli­ci­té pour dé­plo­rer l’abo­li­tion de postes de bri­ga­diers à deux in­ter­sec­tions.

« Il est vrai­ment dom­mage qu’une mu­ni­ci­pa­li­té en bonne san­té fi­nan­cière comme Drum­mond­ville ait au­tant de dif­fi­cul­té à trai­ter ses bri­ga­diers avec res­pect. Les bri­ga­diers ont des de­mandes tout à fait nor­males et rai­son­nables en termes de sa­laires, de congés ou d’uni­formes, par exemple. Il est temps de ré­gler le dos­sier, au bé­né­fice de tout le monde », d’af­fir­mer Ni­na La­flamme, conseillère syn­di­cale au Syn­di­cat ca­na­dien de la fonc­tion pu­blique (SCFP).

Rap­pe­lons que le 10 juillet der­nier, une qua­ran­taine de bri­ga­diers sco­laires de la Ville de Drum­mond­ville avaient ma­ni­fes­té pa­ci­fi­que­ment de­vant l’hô­tel de ville. Un mois plus tôt, en as­sem­blée gé­né­rale, ils avaient re­je­té l’en­tente de prin­cipe sur­ve­nue le 11 mai entre la Ville et la sec­tion lo­cale 5273 du SCFP. Par la même oc­ca­sion, ils ont vo­té en fa­veur d’un man­dat de grève, à exer­cer au mo­ment ju­gé op­por­tun.

Se­lon le syn­di­cat, au mo­ment d’ob­te­nir leur ac­cré­di­ta­tion syn­di­cale, les bri­ga­diers re­ce­vaient des sa­laires à peine plus éle­vés que le salaire mi­ni­mum, et ce de­puis une ving­taine d’an­nées. Ils ne sont pas ha­billés de fa­çon conforme ni uni­forme, ne bé­né­fi­cient d’au­cun congé de ma­la­die ou mo­bile et connaissent des dif­fi­cul­tés ad­mi­nis­tra­tives avec l’em­ployeur.

Comp­tant près de 115000 membres au Qué­bec, le SCFP re­pré­sente en­vi­ron 70% de l’en­semble des em­ployés mu­ni­ci­paux au Qué­bec, soit 32 240 membres. Le SCFP est de plus pré­sent dans les sec­teurs sui­vants: les af­faires so­ciales, les com­mu­ni­ca­tions, l’édu­ca­tion, les uni­ver­si­tés, l’éner­gie, les so­cié­tés d’état et or­ga­nismes pu­blics, les tran­sports aé­rien, ur­bain et ma­ri­time, ain­si que le sec­teur mixte. Il est le plus grand syn­di­cat af­fi­lié à la FTQ.

(Pho­to archives)

Les bri­ga­diers sco­laires sont en attente d’une pre­mière conven­tion col­lec­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.