Un or­ga­nisme pour­sui­vi par le Bar­reau du Qué­bec

L'Express - - LA UNE - JOSYANE CLOU­TIER josyane.clou­tier@tc.tc

JUS­TICE. Le Centre d’en­traide fa­mi­lial l’uni­té, ba­sé à Wick­ham, ain­si que son di­rec­teur Ma­rio Roy sont pour­sui­vis par le Bar­reau du Qué­bec pour un to­tal de 13 500 $.

Le dos­sier a été briè­ve­ment en­ten­du de­vant la juge Syl­vie Des­meules de la Cour du Qué­bec mar­di ma­tin, au pa­lais de jus­tice de Drummondville. La salle était bon­dée pour l’oc­ca­sion.

Le Bar­reau du Qué­bec est re­pré­sen­té par Me Éliane Hogue, alors que Ma­rio Roy se dé­fend seul.

Le Bar­reau re­proche no­tam­ment à l’homme d’avoir exer­cé illé­ga­le­ment la pro­fes­sion d’avo­cat. Des amendes de 9000 $ et de 4500 $ sont ré­cla­mées res­pec­ti­ve­ment à Ma­rio Roy et au Centre d’en­traide fa­mi­lial l’uni­té.

À sa sor­tie de la salle d’au­dience, l’avo­cate du Bar­reau a dû être es­cor­tée par un constable spé­cial.

La cause re­vien­dra au pa­lais de jus­tice de Drummondville le 10 no­vembre pro­chain de­vant le juge Gilles La­fre­nière. Du cô­té de Ma­rio Roy, pas moins d’une dou­zaine de té­moins pour­raient être en­ten­dus au cours du pro­cès. La pour­suite, quant à elle, en­vi­sage d’as­si­gner trois té­moins.

(Pho­to Josyane Clou­tier)

Ma­rio Roy et son or­ga­nisme à but non­lu­cra­tif, le Centre d’en­traide fa­mi­lial l’uni­té, sont pour­sui­vis par le Bar­reau du Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.